Astuces pour garder les pieds au sec en voile

(9) 8
Commentaires

Tout pratiquant de voile connaît la désagréable sensation d’avoir les pieds mouillés à l’intérieur de ses chaussures ou de ses bottes. Au-delà de l'inconfort généré, ce phénomène présente également une gêne par rapport à l’équilibre. En effet, les pieds humides ont tendance à glisser à l’intérieur de la chaussure ou de la botte... Découvrez nos conseils pour garder les pieds au sec lorsque vous naviguez. 

 

Les fausses bonnes idées pour garder les pieds au sec en naviguant

 

Avant toute chose, il faut bien cerner ce qui - en théorie - paraît être une bonne idée, mais qui - en pratique - se révèle bien inutile, voire gênant : mettre plusieurs paires de chaussettes !

Deux couches ne mettront pas beaucoup plus de temps à s’humidifier qu'une seule. Par contre, le temps de séchage sera lui bien plus long. Vous aurez donc les pieds mouillés plus longtemps...

De plus, il est conseillé de minimiser l’épaisseur sous le pied pour permettre une meilleure sensibilité, entraînant un meilleur équilibre. 

 

Les astuces de grands-mères surfeuses

 

Vous pouvez bien sûr, envelopper votre pied dans une poche plastique glissée par dessus la chaussette (en matière synthétique, donc à séchage rapide). Cela vous protègera de l’humidité extérieure. Toutefois, la chaleur de vos pieds va générer de la condensation et vous glisserez l’intérieur de vos bottes ou de vos chaussures.

Pour ne pas perdre d’adhérence à l’intérieur de la chaussure, une autre astuce consiste à mettre des bas sous vos chaussettes. Là, vous garderez les pieds secs et ils ne glisseront pas dans vos chaussures ou vos bottes !

Vous pouvez également mettre des chaussettes en néoprène étanches, sous vos bottes ou vos chaussures. Des chaussettes de type chaussons de surf très fins, maximum 2 mm d'épaisseur.

 

Les chaussettes imper/respi

Au-delà des astuces d'antan qui présentent toutes des inconvénients, il existe un produit qui n'est pas destiné à la pratique de la voile, mais qui semble tout à fait répondre aux attentes des pratiquants en matière de protection contre l'humidité au niveau des pieds : les chaussettes imper/respi Sealskinz.

Récemment, Tanguy De Lamotte, notre partenaire technique, était dans nos locaux à Hendaye pour échanger avec nos chefs de produit sur les tenues de voile. Et ce, avec l'idée de développer, dans un futur plus ou moins proche, des chaussettes imper/respi spécifiquement adaptées à la pratique de la voile. 

 

Et si on parlait chaussures et bottes de voile ?

Les chaussures de voile

 

voile chaussures

 

Il existe des baskets de pont, composées de matériaux résistants à l’eau de mer, bénéficiant d’une bonne capacité d’évacuation d’eau et séchant rapidement.

Leur grip et leur légèreté vous offriront un confort optimal. Un atout qui les rendra donc idéales pour des régates par beau temps.

L’inconvénient des chaussures de voile est qu’elles ont beau avoir un temps de séchage très court, elles resteront toujours légèrement humides en cas de pluie.

 

Les bottes de voile

 

bottes voile semelle

 

Les bottes en caoutchouc sont 100 % imperméables. À ce titre, elles ne laissent aucune place à la respirabilité. En effet, elles protègent aussi bien contre l’entrée d’eau que contre l’évacuation de l’humidité créée par la sueur ou la condensation.

À l’image des vestes de quart, les nouvelles bottes destinées à la voile sont de plus en plus élaborées. Les ingénieurs donnent désormais autant d'importance à l’imperméabilité qu’à la respirabilité. Lorsque vous portez des chaussures dotées de semelles en caoutchouc micro-striées, votre stabilité ne sera pas lésée.  

Si vous laissez retomber le bas de la salopette au-dessus de vos bottes, cela empêchera l’eau d’y entrer par le haut. Des velcros réglables au niveau de la cheville soutiendront cette étanchéité.

 

Les bottes imper/respi testées pendant le Vendée Globe et approuvées !

 

tanguy de lamotte arrivee vendee globe bottes voile

Tanguy De Lamotte, notre partenaire technique, a testé ces bottes autour du monde lors du Vendée Globe : la course sans escale et en solitaire, la plus exigeante au monde. Il nous a confié qu'elles lui avaient été bien pratiques, puisqu'il n'a utilisé qu'une seule paire tout à long de ses 98 jours de course. Cela représentait un gain de temps considérable lors d'une épreuve en solitaire.

 

Qu'en est-il pour vous ? Livrez-nous vos astuces pour garder les pieds secs en voile habitable et laissez un commentaire.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Comments

Pour avoir les pieds au sec, la seule et meilleure solution est "les chaussettes étanches" SEALSKINZ.

Quand allez-vous en faire chez Décathlon ?

Cordialement


Christine BRIAND : triple championne du Monde de Voile


Bonjour Christine,

Merci pour votre remarque.

Vous avez complètement raison, je vais rajouter cette solution dans l'article.

Ce produit était vendu chez Decathlon au rayon cycle l'année dernière mais il est actuellement en rupture de stock : http://www.decathlon.fr/chaussettes-sealskinz-imper-id_8290608.html

Je me renseigne auprès des équipes de la marque Btwin pour savoir si elles vont rentrer en stock prochainement.

Je transfère également votre remarque à nos équipes de conception Voile.

Cordialement.

Baptiste - Tribord


Bonjour,

Il existe une autre solution : Les chaussettes étanches & respirantes Sealskinz associées à des chaussures de pont qui évacuent bien l'eau.

Ce type de chaussettes se trouve facilement au rayon cyclisme (chez Decalthon ?).


Avantages du système :

Moins lourd et moins glissant que des bottes (avec de bonnes chaussures de pont).

S'il y a du soleil, il suffit de baisser les chaussettes au maximum pour ne pas avoir trop chaud.

La place de l'ensemble dans le sac de voile est plus faible que des bottes.


Inconvénients :

Coupe moins bien du vent et du froid que des bottes en plein hivers.


Bye

Matt


Bonjour Matthieu,

Merci pour votre commentaire.

Comme évoqué dans ma réponse faite à Christine hier, je vais le rajouter dans le conseil.

Ce type de produit est effectivement vendu chez Decathlon au rayon cycle et la marque de vélo de Decathlon Btwin, travaille actuellement sur une version plus accessible que la concurrence en terme de prix.


Notre partenaire Tanguy de Lamotte était à Hendaye la semaine dernière pour échanger sur les tenues Tribord avec nos chefs de produit.

Ce type de chaussette a bien fait partie des produits évoqués par Tanguy... Donc il y aura peut être un jour ce type de produit chez Tribord... reste quand même à évaluer si ce type de chaussettes imper/respi ne s'adresse pas uniquement à la niche des coureurs au large.

Cordialement.

Baptiste - Tribord


merci de ces conseils tjrs utiles


Les chaussettes etanches + baskets de pont sont un bon moyen à condition de disposer d'une bonne salopette qui couvre le haut des chaussettes. Solution valable en intersaison car en hiver, meme avec des chaussettes chaudes sous les sealskinz on finit par avoir un peu froid au bout de qques heures de nav. Mais le plus c'est de garder la souplesse et l'amplitude des mouvements que l'on perd avec des bottes et ça c'est un vrai plus en régate.

Sinon qd meme, une petite remarque, l'adherence des baskets de pont Tribord sont pas top top... a la longue ça patine


L'hivers, j'utilise vos chaussures de rando neige qui sont légères étanches et chaudes avec un bon grippe . Et vos pantalons de ski chauds, étanches et surtout équipés d'une braguette... Détail indispensable en croisière. Je trouve la salopette de mer totalement inadaptée à la croisière. Il y en 3 qui stagnent au fond de mon placard à ciré. Allez faire un petit tour chez vos collègues de la montagne ils ont de très bonnes idées. Il y aurait aussi beaucoup à dire sur tous ces velcros dont vos concepteurs sont si friands. Les velcros des manches de veste s'accrochent régulièrement dans ceux de la fermeture avant. Il suffirait d' inverser le genre male/ femelle pout régler ce problème.

Kénavo


Bonjour Philippe,


Merci pour ce commentaire que je transfère à nos équipes de conception.

J'ai quand même un peu de mal à croire qu'à bord d'un bateau, l'on puisse être mieux dans des chaussures de randonnée que dans des bottes de voile imperméables et respirante, mais pourquoi pas...

Awir galon.


Baptiste - Tribord


Bottes bateau voile adulte Ozean 900
139,99 €*
32 avis
    HAUT DE PAGE