Comment choisir son gilet stabilisateur de plongée ?

(17) 2
Commentaires

Le gilet stabilisateur, appelé « la stab » dans le jargon des plongeurs, a plus d’un rôle dans l’eau : il maintient la bouteille sur votre dos, vous aide à régler votre flottabilité, vous permet de regagner la surface sans effort et même de vous y maintenir. Il est important de bien maîtriser cet équipement qui allie fonctionnalité et sécurité. Pour cela, rien de tel que d’avoir son gilet de stabilisation perso !

Mais devant la multiplication des modèles, voici quelques conseils pour acheter celui qui sera le plus adapté à votre pratique et à votre profil.

 

Quel gilet de stabilisation pour quel plongeur

 

Pour choisir votre gilet stabilisateur, votre premier réflexe est de sélectionner une catégorie de stab en fonction de votre pratique.

 

 

Le gilet stabilisateur classique ou réglable

 

C’est le plus répandu. Son prix, ses poches, sa polyvalence et la possibilité de l’adapter à plusieurs morphologies/tailles en font le chouchou des plongeurs. Des atouts qui feraient presque oublier son encombrement, son volume limité et son poids.

 

Ce type de gilet est dédié aux adeptes de la plongée loisir, du débutant au moniteur, car la gamme est très large. Il est aussi pertinent pour les enfants, car il s’adapte à leur croissance et aux femmes auxquelles des modèles sont consacrés.

 

Un gilet stabilisateur classique ou réglable pour s’adapter à chaque morphologie ou grandir avec les jeunes plongeurs

 

Le gilet technique (ou tek), aussi appelé dorsal

 

Ce gilet de stabilisation cumule les atouts pratiques : son volume et le dégagement offert sur le torse et le ventre d’abord. Puis, ses réglages fins allant jusqu’au sur-mesure avec des modèles équipés à la carte (avec ou sans poches et plaque dorsale, double inflateur, volume au choix…). Cette personnalisation le rend d’ailleurs très populaire chez les photographes et les tekkies.

Les uns apprécient d’avoir l’avant dégagé pour shooter librement, les autres craquent pour son volume de levage qui permet d’avoir plusieurs blocs de déco.

Et tous louent sa belle modularité et la position horizontale qu’il favorise sous l’eau.

Revers de la médaille : en surface, difficile de se maintenir vertical avec cette stab !

 

Le gilet stabilisateur enveloppant

 

Comme annoncé, ce gilet de stabilisation enveloppe d’air vos épaules. Robuste et muni de larges poches, il est plutôt utilisé par les moniteurs et les plongeurs confirmés qui apprécient son volume utile : idéal pour avoir un bloc de déco ou assister un plongeur.

Son confort sous l’eau est réputé et il est facile d’équilibrage.

Attention : cette stab se révèle plutôt lourde, onéreuse et demande plusieurs plongées de réglages.

 

Conçu pour le plongeur régulier, le gilet stabilisateur prestige est simple à utiliser

 

La stab de voyage, dorsale ou classique

 

Privilégiée pour sa légèreté et son encombrement mini, cette stab est sans back-pack rigide. D’où aussi une certaine fragilité et un style épuré (peu de poches, confort moindre). À réserver à vos voyages donc !

 

Les critères techniques pour choisir sa stab de plongée

 

Un dosseret matelassé vous apporte un réel confort d’utilisation

 

Vous avez arrêté votre choix sur un type de stabilisateur de plongée ? Avant de l’acheter, intéressez-vous aussi aux points techniques suivants :

-        le prix : un gilet stabilisateur de plongée sécurisé débute à partir de 149,99 € et est approuvé par DAN Europe !

-        le modèle : tout public ou spécifique homme, femme, enfant ;

-        le confort : un rembourrage doux autour du cou limite les irritations. La présence d’un dosseret matelassé protège votre dos. Regardez aussi la qualité du back-pack !

-        la solidité : un indice (500, 1 000…) donné en denier ou en cordura vous indique la solidité d’un gilet. Plus l’indice est élevé, plus c’est solide. Évaluez et comparez au toucher ;

-        poches et anneaux : capital pour ranger ou fixer vos accessoires comme des tables de plongée, l’octopus, une lampe de plongée… Certaines stab ont des emplacements dédiés pour votre couteau, votre parachute ou encore votre lest. Ces poches sont d’ailleurs renforcées et largables rapidement, lorsque d’autres restent dans votre dos (non largables) pour mieux répartir le poids et vous offrir un bon équilibre hydrodynamique.

Vigilance : trop d’anneaux pourraient aussi vous encombrer, 3 ou 4 suffisent !

-        Inflateur : c’est lui qui gonfle votre stab. Comparez sa vitesse de gonflage d’un modèle à l’autre et jetez un œil à sa réactivité, sa sensibilité et son accessibilité. Aujourd’hui divers systèmes intégrés – tels que 1 molette ou 2 boutons fixés au niveau des poches — remplacent l’habituel tuyau. Il faut s’habituer et prévenir les binômes !

-        Purges : les gilets sont dotés d’une purge lente sur l’inflateur à gauche et de plusieurs rapides sur l’épaule et en bas du dos. Vérifiez leur présence, leur position, leur qualité ainsi que leur accessibilité avec vos gants !

 

L’entretien d’un stabilisateur de plongée : tout simple !

 

L’efficacité et la durabilité de votre stab dépendent d’abord de sa bonne utilisation. Ainsi, mieux vaut ne pas surcharger votre gilet en plomb. Portez plutôt la bouteille par la poignée, que par la stab. Dans l’eau, évitez de vous frotter aux reliefs et de poser le bloc par-dessus la stab sur le quai.

Faites rapidement réviser l’inflateur en cas de dysfonctionnement ou de fuite.

Côté entretien, il est important de vider votre stab via ses purges et de la faire tremper après chaque plongée : le soleil, le sel et le sable étant ses ennemis. Puis, séchez et stockez-le à l’ombre. Et en fin de saison, poussez l’entretien de votre gilet avant de stocker ce dernier. 

Besoin d’un résumé en images ? Visionnez notre vidéo Tribord dédié à l’entretien d’un gilet stabilisateur de plongée !

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Comments

j'ai opté pour une enveloppante. Certes un peu moins confortable à enfiler à bord une fois tous les accessoires (lampe, tables, parachute, GoPro, etc.) accrochés dessus, mais une fois dans l'eau, quel confort!


Attention au volume d'air du gilet. Plus vous avez une stature physique importante, plus vous aurez besoin d'un volume de gilet important.


Gilet stabilisateur de plongée SUBEA 100 XS
149,99 €*
3.50 / 5 2 avis
    Gilet stabilisateur de plongée SUBEA 100
    149,99 €*
    4.10 / 5 8 avis
      Gilet stabilisateur de plongée SUBEA 500
      199,99 €*
      4.10 / 5 29 avis
        HAUT DE PAGE