Nos conseils pour bien débuter en bodyboard cet été !

(13) 1
Comment

Le bodyboard est un sport aquatique, accessible à tous. Par la simplicité de sa pratique, il permet une première approche vers les sports de glisse.
Il constitue d'ailleurs souvent le premier pas vers la découverte de l'océan et des premières émotions ressenties dans les vagues... Alors, prêt à vous lancer ?

 

1. Bien choisir sa planche de bodyboard

Pour débuter en bodyboard, il faut tout d’abord choisir la bonne taille de planche. Cette dernière va notamment dépendre de votre ratio taille / poids.
Ce tableau de correspondance des tailles vous permet de choisir la taille de votre bodyboard, en fonction de votre morphologie.

Nos conseils pour bien débuter le bodyboard cet été !

Attention ! Une planche inadaptée à votre morphologie (qu'elle soit trop grande ou trop petite) ne vous permettra pas de débuter dans de bonnes conditions. La maniabilité de la planche et la facilité de déplacement dans l’eau ne seront pas au rendez-vous et vous risquez de vous décourager rapidement.
 
Un conseil : ne laissez jamais votre planche au soleil, car la mousse qui la compose peut gonfler au contact des rayons du soleil et déformer la planche. Nous vous recommandons aussi de ne pas oublier votre planche dans le coffre de votre voiture, en plein soleil : la chaleur peut elle aussi suffire à les déformer.

 

2. Les astuces pour choisir ses palmes de bodyboard

Les palmes sont nécessaires à la pratique du bodyboard. Elles font partie intégrante du matériel de base du bodyboarder, car elles sont votre meilleur moyen de propulsion pour prendre les vagues et surtout vous sortir des courants. Le choix d’une paire de palmes de bodyboard se fait en fonction de sa voilure, de sa rigidité et de son confort.

Ne vous inquiétez pas : si vous n'êtes pas entraîné, le palmage peut provoquer de petites crampes, au début. Privilégiez donc des palmes souples pour vos premières sorties, vous y gagnerez en confort de pratique.

Nos conseils pour bien débuter le bodyboard cet été !

Attention : il est fortement déconseillé de pratiquer le bodyboard dans les vagues, sans avoir chaussé de palmes !

Une exception : pour les plus petits, le bodyboard peut se pratiquer sans palmes, dans les mousses du bord et dans une zone où l'enfant a pied. Cela, bien sûr, toujours sous la surveillance d'un adulte.
Tribord a conçu un bodyboard gonflable, pensé spécialement pour les enfants de moins de 30 kg. Ce bodyboard gonflable constitue un très bon jeu de plage pour les petits, car il offre une première approche de la glisse en toute sécurité et liberté de mouvements.
 
 

3. La tenue et la protection solaire en bodyboard

En bodyboard comme dans tous les sports de glisse, vous devez adapter votre tenue en fonction de la température de l’eau. 

En été, choisissez :

- une combinaison 3/2 mm d'épaisseur pour des températures inférieures à 18 °C ;
- un shorty néoprène pour une eau plus chaude ;
- un top protection solaire ou un water tee-shirt pour les eaux au-dessus de 20 °C.

Nos conseils pour bien débuter le bodyboard cet été !

Évitez de pratiquer le bodyboard torse nu en raison des coups de soleil, mais aussi des irritations cutanées liées aux frottements de votre corps sur la planche.
Utilisez donc un shorty, un top protection solaire ou un water tee-shirt pour vous protéger comme il se doit.
 
Sur la tête
Une casquette ou un bob conçu pour les sports d'eau vous préserve des coups de soleil par beau temps.
 
Sur le visage, les bras et les jambes
Appliquez de la crème solaire résistante à l'eau (UPF 50) sur l'ensemble du corps.
 
Sur le haut du corps
Mettez toujours un haut pour protéger votre torse, vos épaules et votre dos, à la fois du soleil, mais aussi des irritations.
Vous trouverez des tops +anti UV et les water tee-shirts spécialement conçus pour la pratique du surf et du bodyboard.

 

4. Palmer, ramer, glisser et prendre de la vitesse en bodyboard

Palmer et ramer en bodyboard
 

Pour se déplacer sur l’eau, il faut palmer et ramer tout en gardant la planche à plat, afin de pouvoir prendre un maximum de vagues.

La première glisse en bodyboard

 

Lorsque la vague va déferler, il faut palmer avant le déferlement pour se lancer dessus avec un maximum de vitesse. Ensuite, il suffit de se laisser glisser sur la vague.

La prise de vitesse en bodyboard

 

Élément clé de tous les sports de glisse, la prise de vitesse permet de générer de la puissance pour effectuer des manœuvres et exploiter au maximum toutes les parties de la vague. C'est ce que nous montre Nicolas Capdeville, partenaire technique de Tribord et triple champion du monde de bodyboard.



5. Trouver les bons spots pour pratiquer le bodyboard

Il est important de ne pas pratiquer le bodyboard seul et de se renseigner systématiquement sur les spots, avant de se jeter à l’eau.

Nos conseils pour bien débuter le bodyboard cet été !

Tout comme en surf, il est nécessaire de consulter la météo des vagues avant chaque session.
Le site Internet Océan Surf Report, spécialisé dans la météo du surf et des vagues, vous indiquera la météo de la plupart des spots.
 

6. Respecter les règles de priorité à l'eau

Comme en surf, il existe des règles de priorité une fois dans l'eau. L'objectif de ces dernières est de vous éviter bien des accidents et d'inciter chacun à respecter les vagues de l'autre.
Bien entendu, la règle la plus importante est celle du savoir-vivre et de la courtoisie.
 

Nos conseils pour bien débuter le bodyboard cet été !

Bonne glisse à tous !
 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Comments
cette article m'a bien aider a comprendre les bases et les principes de se sport je vous remercie
HAUT DE PAGE