Axelle, designer innovation chez Tribord

2
Commentaires

1) Bonjour Axelle, peux tu nous présenter ton parcours ?
Je suis issue d’une formation en Master Design à l’ISD de Valencienne.
A la suite d’un stage de fin d’étude chez Tribord, on m’a proposé un poste de designer innovation.


2) Peux tu présenter ton métier de designer innovation ?
C’est un métier basé sur la créativité, l’écoute et l’esprit de synthèse. Il faut être capable de s’imprégner de ce qui nous entoure pour imaginer les produits de demain.
Aujourd’hui grâce à l’innovation je tente d’offrir de nouvelles expériences et des sensations différentes aux utilisateurs concernés…
Mon seul but est d’améliorer leur plaisir de pratique et de rendre l’usage facile et accessible à tous.


3) Peux tu nous présenter en quelques mots le centre de R&D dans lequel les produits sont développés ?
La configuration du site de Tribord « les pieds dans l’eau » permet vraiment de concevoir les produits de demain sur les lieux de pratique. On test, on observe, on analyse, on modifie afin de se forger des convictions.
C’est un vrai plaisir de pouvoir tester instantanément toutes les idées et astuces dans les conditions réelles de pratique…
Nous travaillons généralement en équipe : Le chef de produit anime un binôme composé d’un ingénieur et d’un designer. Cette association de personnes permet une réelle complémentarité et de rationnaliser les décisions prises.
C’est ensemble et grâce à l’implication de tous que les projets peuvent être développés tel qu’on l’imaginait.
 

4) En quoi la conception d’un produit innovant est elle différente d’un produit classique?
En deux mots, l’investissement et l’audace.
Développer un produit innovant demande beaucoup plus d’énergie. Nous partons d’une feuille blanche et tout est à faire. Nous n’avons pas de référence, pas de comparaison possible sur le marché. On doit sans cesse se remettre en question.

 

5) A titre d’information, quels sont les essais réalisés sur prototypes (labo, situations réelles) avant lancement d’un produit ?
Nous élaborons des « monstres »que l’on test. Pour être plus précis, nous faisons des premiers tests à partir de  « bricolage maison », d’invention en tout genre. Ensuite, une fois le cahier des charges finalisés il y a des tests sur les prototypes jusqu’à ce que le produit soit conforme aux cahiers des charges.
Après cette longue étape, le produit subira toute une batterie de test pour vérifier qu’il répond bien aux normes internationales, et des tests d’usure pour être certain de la qualité du produit.
Dans le même temps il est testé « grandeur nature » par des pratiquants pour avoir les premiers retours produit et vérifier qu’il répond bien aux attentes des consommateurs.



6) Intégrez-vous les feedback clients dans la conception des modèles ?
Oui, comme je l’ai dit juste avant, après le lancement du produit, il y’a des  tables rondes d’organisées avec les pratiquants. Dans ces moments, on cherche à connaître toutes leurs impressions, leurs perceptions du produit.
Cette étape permet d’améliorer sans cesse nos produits

7) Comment est venue l’idée du Splizer ?
Nous sommes partis d’une grande idée : Glisser sur l’air
Nous voulions un produit compact, c’est à dire facilement transportable.
Un produit facile, simple et rapide à monter et surtout un produit sans risque et sans danger dans sa pratique.
Après de longs mois de développement et de test, nous avons élaboré le Splizer.

Un grand merci à toi Axelle et à très bientôt.

Axelle, designer innovation chez Tribord

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Comments

Valenciennes et non valencienne


Bonjour Ki,

Bien vu ;-) merci pour la veille. C'est corrigé.

Cordialement.

Baptiste - Tribord


HAUT DE PAGE