Boucle pour entreprendre, suite de l'aventure

(11) 1
Commentaires

Simon, Augustin et Martin sont trois étudiants Lillois. En 2013, ils ont achevé un tour d'Atlantique à la voile, baptisé "Une boucle pour entreprendre".
Voici quelques souvenirs de leur périple, du côté des îles Canaries, du Portugal et de Madère.

 

Un projet mêlant humanitaire et pratique de la voile

Equipés notamment des vestes, salopettes et gilets de sauvetage Tribord, nos trois marins ont mené à bien leur périple : un tour de l’Atlantique à la voile à travers un projet solidaire sur l’entrepreneuriat, l’éducation et l’action durable.
C'est à bord du Kosmic, un Feeling de 10.90 qu'ils ont réalisé leur épopée !
 

Canaries, Portugal Madère à la voile
Augustin à la barre avec son équipement Tribord

 

Canaries, Portugal Madère à la voile
Le Kosmic au près serré au large de Madère

 

Extrait de leur journal de bord entre Lisbonne et Cascais

 

Kosmic pointe son étrave hors du port de Leixoes, la météo annonce un vent de 10-15 Noeuds au travers, les observations relevés sur internet le confirme… Mais en sortant, nous avons 25 Noeuds, nous envoyons donc la GV (Grand Voile) avec 3 ris, et hissons la trinquette, au travers, ça avance vite, le soleil est présent et la température remonte, ce n’est donc pas désagréable.
 
160 milles à parcourir, la vitesse de croisière moyenne de Kosmic est de 5 Noeuds, ce qui nous fait 32 heures de navigation théoriques, mais la météo annonce un vent mollissant puis refusant, nous devrions donc terminer au près, voire à tirer des bords
L’arrivée théorique est donc prévue Lundi en fin d’après midi, mais nous devrions mettre un peu plus de temps.
 
Après deux heures, à près de 6,5 Noeuds de moyenne, le vent mollit nous renvoyons de la toile, puis il tourne complétement et tombe…
 
 Canaries, Portugal Madère à la voile
Coucher de soleil sous spi

 

 
Après le repas, le vent rentre un peu (8 Nds), ce qui est peu mais suffisant, nous envoyons le spi, et avançons à 4 nœuds paisiblement sur une mer plate, et sous un grand soleil… Nous resterons comme ça tout l’après midi, et n’affalerons le spi que vers 21h avant la nuit, le vent est tombé et nous ne voulons pas garder le spi de nuit. Nous redémarrons le moteur et je pars me coucher, laissant Gustave à la manœuvre.
 
Vers 22h, Gustave renvoie les voiles, nous avançons à 6 nœuds. Tout est tranquille, mais assez vite, le vent monte, et la nuit sera placée sous le signe des manœuvres…
 
Nous arriverons vers 18h, fatigués, mais en bon état, le bateau aussi, nous profitons donc de la luxueuse marina de Cascais, entourés de bateaux tous plus grands les uns que les autres.
 

 

L'arrivée à la voile à Porto-Santo (Madère)
  

Nous entrons dans le petit port de Porto-Santo, nous n’avons que l’embarras du choix pour la place… Il est à moitié vide (ou à moitié plein…question de point de vue…)
 
Dans le port : Sodric, voilier de VSF rencontré à Cascais, avec à bord Jean-Pierre et Isabelle, qui nous ont vite reconnus et nous attendent sur les pontons pour nous aider à la manœuvre. Jehol, le catamaran qui nous a doublés pendant la traversée, un autre bateau français, trois bateaux allemands…Puis c’est à peu près tout…
 
 Canaries, Portugal Madère à la voile
La côte de Porto-Santo vu du large

 
 
Une tradition existe dans certains ports, chaque bateau marque la trace de son passage en réalisant un dessin à la peinture sur le mur de la marina. Nous avons donc pu confirmer que Loïc et Faustine, mon frère et ma belle sœur, sont bien passés par là en 2008 lors de leur propre tour de l’Atlantique avec Kosmic.
 
Le soir donc, après notre visite de l’île, nous sommes passés chez un vendeur de peinture, pour y acheter de la peinture bleu et blanche… Un coup de rouleau le soir, deux trois coups de pinceaux le lendemain matin… Et voilà le travail.
 
 Canaries, Portugal Madère à la voile

 

Le lendemain matin, après avoir fait notre œuvre, nous prenons la mer pour Funchal, la ville principale, située sur l’île de Madère.

 Canaries, Portugal Madère à la voile

Fin du match avec le gilet Tribord :
Martin 1 – Thon 0

 
 

Retrouvez des images du projet "Une boucle pour entreprendre", sur le board Pinterest de Tribord !
 

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Comments

Quel périple ! Et superbe projet... Pour notre dernier voyage au Portugal, nous avions choisi de louer un bateau et naviguer en mer. Mais lorsque l’on veut planifier son itinéraire et les lieux à ne pas manquer à l’avance, il est parfois très difficile de trouver les informations que l’on souhaite ! Lors de cette dernière croisière au Portugal (4 personnes – 2 couples), nous avons débuter notre périple à Funchal sur l’Ile de Madère ! La location du bateau avait été effectuée auprès de l’entreprise GlobeSailor, dont nous sommes plutôt satisfaits ! Au plaisir de lire de nouveaux articles aussi enrichissants…


HAUT DE PAGE