Voile Apprentis nomades

CAP SUR L'AFRIQUE DU SUD AVEC LES APPRENTIS NOMADES !

(13)
Soyez le premier à commenter

Les trois copains d’enfance, ingénieurs de formation et ambassadeurs de nos produits Tribord, ont pris le large de Dunkerque le 16 juin 2016 avec la même envie folle d’expérimenter une vie différente en partant faire un audacieux tour du globe à la voile, jonché d’initiatives solidaires, sportives et environnementales. 

Jusqu’a présent, le trio a mis pied à terre en Irlande, aux Açores, aux Canaries, au Sénégal et au Cap-Vert. Entre sessions de Kitesurf intenses, initiatives réalisées avec succès et rencontres inoubliables, les amis en quête de sens s’épanouissent un peu plus chaque jour. En escale à Mindelo (Cap-Vert) depuis 2 mois, ils réfléchissent sur la suite et se concentrent sur les 2 mois à venir : la traversée Cap Vert - Afrique du Sud.

« Nous allons partir vers le 10 janvier pour 2 mois de traversée en passant à 1000 km des côtes brésiliennes sur les latitudes Sud, celles du Vendée Globe ».

Après 7 mois d’aventure humaine et des souvenirs magiques plein la tête, les Apprentis Nomades ont souhaité se livrer à nos équipes sur les péripéties d’un tour du monde pas comme les autres… puisque « La Julianne » navigue d’Ouest en Est  ! 

Apprentis Nomades interview

Le Voyage - Après 7 mois de voyage, quel est votre bilan ?

Le bilan est vraiment positif. Nous avons été surpris par la richesse de cette aventure, même si nous en avions l'intuition avant le départ, c'est encore mieux ! Nous avons modifié notre itinéraire 3 fois pour plus de réalisme face aux temps de navigation et à notre disponibilité à terre.

En mer - Comment faire sans trop d’expérience en navigation ? Avez-vous rencontré des difficultés ?

Bien que très prudents, nous faisons des erreurs, mais cela nous rend que plus fort. Chaque jour est un apprentissage en grande croisière et la marge de progression est immense.
Des difficultés ? Une dépression glaciale à plus de 40 noeuds sur la route des Açores, une sortie scabreuse du fleuve Sine Saloum au Sénégal où nous avons touché des bancs de sable de nuit, la casse de notre étai (cable qui tient le mât par l'avant) largable par 6 à 7 beaufort (environ 35 noeuds) et bien d’autres… 

A terre - Dans quels pays et villes avez-vous déjà accosté ? quels sont vos meilleurs souvenirs ?

Nous avons accosté en Irlande, aux Açores, aux Canaries, au Sénégal, au Cap-Vert et essayé au maximum d’accoster dans des zones peu accessibles sans voilier, des zones peu touristiques.

Nos meilleurs souvenirs restent l’hospitalité Irlandaise, l'isolement des Açores, la fraternité sénégalaise et la zénitude de l’archipel du Cap-Vert.

Le projet - Que pouvez-vous nous dire sur vos 3 initiatives (environnementale, sportive, éducative) ?

La thèmatique des initiatives a bien été choisie. Jusqu'à présent nous en avons réalisé 5 et elles sont toutes à nos yeux sources d'apprentissage et porteuses pour la suite du projet. Nous y avons mis toute notre énergie et les retours positifs que nous avons des gens nous encouragent à poursuivre.

Le quotidien - Pouvez vous nous parler de votre quotidien (rythme, entente entre vous ...) ?

Le quotidien a terre est variable mais en mer cela commence à être rôdé.

Nous fonctionnons à 3 en système de quarts de 3 heures chacun : 3 heures de responsabilité puis 6 heures de repos. Les tâches et corvées quotidiennes sont faites de façon anarchique, sans planning. En navigation, nous faisons beaucoup de choses à 3 : les manoeuvres, les prises de décisions…ce qui nous a permis de progresser vite de façon sûre.

Les proches - la distance avec vos proches est-elle pesante ? 

Nous avons eu la visite de proches pendant nos 3 mois d’escale au Cap vert. Noël c'est synonyme de famille et nos proches nous ont manqué évidemment durant les fêtes. Cependant, nous sommes à trois comme une petite famille sur ce bateau. Nous avons sorti le sapin et ouvert un bloc de foie gras. De quoi faire oublier la distance le temps d'une soirée. 

Les produits - Quelle impression généralE avez-vous des produits Tribord mis à votre disposition ?

Difficile de répondre étant donné que nous portons beaucoup et régulièrement TOUS les produits Tribord Voile. La veste de quart, la salopette et les bottes OZEAN 900 sont des incontournables et des valeurs sûres. Les nuits de navigation, elles nous protègent très bien du froid et des embruns. Nous sommes vraiment satisfaits.

Téo - Apprentis nomades

Normand - Apprentis nomades

L’expédition des Apprentis Nomades durera trois années durant lesquelles ils raconterons leurs aventures sous forme de récits et documentaires vidéos.

Decouvrez la 1ère interview, avant leur départ 

Pour continnuer à suivre leur aventure, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter voile et à les suivre sur leur site web, leur page facebook ou encore leur compte Instagram.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE