Expédition l'Âme Bleue voile et apnée en Antarctique

Soyez le premier à commenter

De retour d’Antarctique dans le cadre de l'expédition l'Âme Bleue (une aventure mêlant voile et apnée dans les glâces du pôle sud), notre partenaire technique Fred Buyle nous raconte ici son aventure, ses plongées et nous livre ses sentiments sur cette expérience unique...



Que retiens-tu de cette fantastique aventure ?
 
Un monde à part dans lequel mes repères ne fonctionnaient pas bien, il a fallu donc tout "apprivoiser".
C'est une expérience très forte.

 voile et apnée en Antarctique
 

On ne trouve pas de mots pour décrire la beauté de l’Antarctique


 
Comment était l'ambiance et la vie à bord ?  
 
Super ambiance à bord, c'est même la première fois que sur une expédition il n'y a aucune tension ou stress !
On en a tous profité du mieux que l'on pouvait grâce à cela.
 
 voile et apnée en Antarctique
 

Sympathique crique pour mouiller, entre montagne et manchots


 
 
 voile et apnée en Antarctique
 

Les équipiers sur le pont, équipés de leurs vestes de quart Tribord Ozean 900


 
Ton meilleur souvenir dans l'expédition ?
 
Je ne vais pas être original, tout simplement l'arrivée et le premier contact avec le Continent Blanc au matin après 4 jours de traversée.
C'est un choc visuel.
 
 voile et apnée en Antarctique
 

Jolie vision à la proue sur le voilier en aluminium de l' expédition " l'Âme Bleue" »


 
 voile et apnée en Antarctique

 

Epave de l'Enterprise, baleinier coulé au début du XXème siècle.


 
Ton plus mauvais (si il y en a un) ?
 
Le froid évidement ! Il y a des moments ou le froid humide est usant.
Ah et le manque de chocolat aussi, je me suis un peu loupé sur ma préparation dans ce domaine. Mais j'ai quand-même survécu.
 
 voile et apnée en Antarctique
 

Image assez rare, "snorkeling" au pieds d'un iceberg...


 
 
 voile et apnée en Antarctique
 
 

Empreintes de pingouins ou de manchots ? réponse plus bas dans l'article....


 

Avais tu déjà vu des paysages comme ceux là ?
 
Ce sont justement les paysages comme nulle part ailleurs qui littéralement te scotchent.
Imaginez des glaciers et sommets de l'Himalaya au bord d'un lagon du Pacifique... c'est comme cela que je pourrais décrire ces paysages.
 
 voile et apnée en Antarctique
 

Incroyable mi-air mi-eau... une sacrée visibilité...



 
Est ce aussi beau sous l'eau qu'au-dessus de l'eau ?
 
Sous l'eau les formations de glace des icebergs sont magnifiques.
Les formes variées à l'infini, les jeux de lumière, les transparences et les couleurs toujours différentes.
Et en plus c'est complètement éphémère, ça rajoute une dimension quasi mystique...!
 
 voile et apnée en Antarctique
 

Fred Buyle mi-air mi-eau... équipé notamment de son masque seamax


 
 
 voile et apnée en Antarctique
 

Un léopard de mer surpris en pleine sieste sur la banquise


 
 
Avais-tu déjà plongé parmi les pingouins et léopards de mer ?

 
Alors en Antarctique il n'y a pas de pingouins, seulement de manchots hihihihi!
On se forçait à les appeler manchots mais la dernière semaine on a craqué et ils sont devenus des pingouins!

Non je n'avais jamais eu l'occasion de plonger avec des...manchots....ils sont d'une agilité inversement proportionnelle à leur démarche terrestre. De vraies fusées !
Je n'avais jamais pu plonger avec les phoques léopards non-plus. On ne les trouve que dans le Grand Sud.
Jusqu'ici j'avais plongé avec pas mal de pinnipèdes: des éléphants de mer, des phoques, des otaries, mais j'attendais depuis quelques années la rencontre avec celui-là.
La première rencontre s'est passée tout en douceur, ce sont des animaux qui, au même titre que les requins, sont victimes d'un délit de sale gueule.  Evidement ce sont des prédateurs puissants mais en restant vigilant et en ayant une attitude active, tout se passe bien.


Je crois que la raison principale pour laquelle le phoque léopard a mauvaise réputation vient des premières images "grand public" de cet animal qui ont envahi les magazines il y a quelquesannées.
On y voyait le léopard gueule grande ouverte prêt à dévorer l'appareil photo.
Il est toujours plus simple de vendre un reportage quand il est traité de la sorte.
Aussi, les rencontres jusqu'à présent se sont toujours faites en plongée bouteille, or on sait que chez les pinipèdes (phoque, otaries, éléphants de mer etc), le lâcher de bulles est un signe d'intimidation voir de recherche de dominance.
En apnée tout se fait en douceur avec plus de mobilité pour également faire face à l'animal plus facilement. Au bout que quelques instants,
il nous a "testé" et le reste de la rencontre est magique.
 
En fait j'ai eu l'impression de temps en temps de voir dans leurs yeux de la compassion pour nos piètres qualités d'apnéistes et de notre agilité réduite :)
 
 voile et apnée en Antarctique
 

Le léopard de mer prend la pose à côté de la palme Tribord de Fred Buyle


 
 
Quel est l'animal le plus difficile à approcher ?  Est-ce plus difficile à photographier que des requins ?
 
En photographie sous-marine animalière il faut toujours essayer d'éviter d'approcher l'animal, il faut que se soit lui qui, rendu curieux, vienne à votre rencontre.
En Antarctique, c'est plutôt facile en fait :  les animaux ne connaissent pratiquement pas l'homme, ils s’en méfient moins et donc ils viennent rapidement nous voir.
 
 voile et apnée en Antarctique
 

Les trois apnéistes en totale symbiose avec ces trois baleines à bosse

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Combinaison de plongée semi-étanche 7mm avec cagoule.
269,99 €*
4.00 / 5 37 avis
    Veste de quart Ozean 900 Homme imperméable et respirante Rouge
    199,90 €*
    4.20 / 5 17 avis
      HAUT DE PAGE