faire le gr10 en kayak randonner montagne

On a fait le GR10 en kayak

(27) 4
Commentaires

Suivre une partie du GR10 à pied et descendre en kayak, c’est possible. C’est l’idée qu’ont eu deux de nos ingénieurs désireux de vivre une expérience à la fois humaine et sportive mais surtout originale. Dans ce billet de blog nous leur donnons la parole !

 

Notre itinéraire

Nous avons parcouru une boucle dans le pays basque, en partant du pas de Roland à pieds en passant par le Mondarrain, kayak gonflable sur le dos, pour descendre un affluent de la Nivelle dans nos embarcations.
 

itinéraire randonnée kayak

 

Avec un peu de chance

Le premier jour, les conditions climatiques étaient loin d’être clémentes, pour ne pas dire mauvaises. De la pluie du froid, bref l’idéal pour bivouaquer étant donné que nous n'avions pas de tente. Par chance, nous sommes tombés sur un abri qui nous protégea parfaitement. 
 

abri randonnée kayak

 

Avec beaucoup de chance

 Il ne restait plus qu’à trouver du bois sec par ce temps humide... Il faut croire que nous étions sous une bonne étoile, en cherchant à l’intérieur des creux de la paroi, nous avons trouvé exactement ce qu’il nous fallait pour allumer un feu, pour le moins bienvenu.
Coïncidence ? Sûrement pas, d’autres adeptes de randonnée ont du se trouver dans la même situation et, par anticipation, mettre du petit bois dans la roche... 

 

feu randonnée kayak

 

Dormir pour repartir

Après une paisible nuit, il était temps de repartir pour rejoindre l’affluent situé au niveau d’une troisième vallée.
 

jour deux matin randonnée kayak

 

Un dernier point de vue avant de rejoindre l’affluent de la Nivelle.

point de vue randonnée kayak

 

Se nourir pour repartir 

Une fois arrivés au cours d'eau, l'instant et le lieu étaient propices au ravitaillement. Kayaks gonflés, pagaies montées, nous étions prêts pour la dernière étape du voyage : la navigation. 
 

repas randonnée kayak

 

L'importance de l'équipement

Le froid a fait partie des contraintes, le néoprène que nous avions choisi était un peu léger comparé à la  température de l’eau, à la réflexion une intégrale 4/3mm ou 3/2mm aurait été plus adapté qu'un simple top thermique...
 

navigation kayak randonnée

 

Toutes les bonnes choses ont une fin

De retour sur terre après avoir rejoint notre point de départ, il était temps de rentrer vers le centre mondial de conception à Hendaye.
 

pied à terre randonnée kayak

 

Bilan des points positifs

Le premier point validé dans cette aventure est que nous avons pu randonner assez facilement en transportant un kayak dans le dos...
La compacité et le poids sont largement compatibles avec les denivelés à pied !
Cette expérience atypique a donc été possible grâce à du matériel facilement transportable : les pagaies démontables couplées avec les kayaks gonflables.

 

sac à dos randonnée kayak 

 

Bilan des difficultés

Les éléments les plus compliqués de notre itinéraire ont été : le froid, la crainte de ne pas trouver d’abri, obtenir du bois sec (avant de tomber par hasard sur la fameuse trouvaille), et les passages techniques avec quelques rapides de classe 4 (il apparaît clairement que ce type d'embarcation n'est pas adapté à ce type d'utilisation en eaux vives...).

 

A suivre ?

portrait randonnée kayak

Nous voici à la toute fin de notre parcours.

 

Nous avons tellement aprécié cette expérience que nous projetons de réitérer ce type d'aventure mais pour atteindre, cette fois-ci, des lacs de montagne.

Nous nous sommes également lancé le défi d’un jour reproduire ce tracé mais avec une première partie en vélo plutôt qu’à pied.

Souhaitez nous bonne chance !      

Mathieu et Nicolas, ingénieurs à Tribord.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un commentaire
Comments

Mais y sont fous ces basques ! Dommage qu'ils ne soient pas nommés pour leurs exploits ... ;)

bientôt la descente de la Nivelle en pédalo gonflable?


11Kg + les pagaies et la combine ....hummmm


C'est une idée géniale ! Quel niveau de difficulté pour ces rivières ? 1 à 2 ou plus ?

Il faut en effet la forme pour porter un tel paquetage ...


Bonjour Anne,

Merci bien. Effectivement, ils étaient assez en forme...

La grosse majorité du trajet est en 2 mais il y a aussi quelques passages en 3 ou 4 (ce type d'embarcation n'est clairement pas adaptée à la totalité du parcours...)


Baptiste - Tribord


Conseils
Pourquoi choisir un kayak gonflable

Le kayak gonflable offre plusieurs opportunités comme un transport facile ou peu d'encombrement, venez découvrir ce produit et ses avantages.

(27) 28
HAUT DE PAGE