La vague géante de Belharra en kayak

Soyez le premier à commenter
David notre chef de produit kayak partait en kayak vers la vague géante de Belharra...
 
Voici le récit de sa sortie vers la montagne basque.
 
Mardi 7 janvier.
Depuis 3 jours la rumeur est devenue info : "Belharra fonctionne !" Il faut aller la voir en kayak !
 

Belhara - kayak - balade

Belhara - kayak - balade - expérience
 
 

Après les 22 & 23 décembre, l'incroyable se produit : la vague mythique se dresse de nouveau au large de Socoa.

 

Nous avions raté le rendez-vous à plusieurs reprises, cette fois je ne veux pas manquer l'occasion; j'appelle Eric et Jérôme, nos partenaires techniques d'Atlantic Pirogue, pour ne pas la jouer solo et...assurer le côté sécu ! Eric est en séminaire hivernal (...), Nous partirons donc à 2.
 
Je croise quelques collègues avant de quitter Tribord, il sont surpris par ma décision et certains me mettent en garde.
Cette attitude me surprend d'abord, puis fait tranquillement  "monter la pression" : depuis quelques jours les medias rapportent des accidents en bord de mer, il ne s'agit pas d'aller se mettre en risque !
 
Jérôme est comme d'habitude rassurant, il propose d'aller voir en baie de St Jean, de "pointer le nez dehors" et de juger sur place si nous sommes capables de poursuivre.
 
Sérieusement équipés (gilets bien sûr, mais aussi 1 pagaie de secours chacun, bout de sécu, VHF), nous embarquons à Socoa; avec pour Jérôme une première vague anodine prise juste avant de fermer le blouson...
 
La sortie de Socoa se fait sans encombre : la houle est assez forte mais longue; nous naviguons d'abord plein Nord, pour éviter le ressac le long de la digue de Socoa.
 
Au large, la mer est formée mais avec cette houle longue, pas de sentiment d'insécurité. Le kayak est vraiment une embarcation très marine, le 4x4 en mer !
 
 
Vous voyez le petit point noir sur la vague ? Oui oui, c'est un surfer... Sa taille vous donne une idée de la taille de la vague... (entre 15 et 20 mètres de face...
 
 
 
Nous obliquons ensuite vers la zone où l'on distingue plusieurs bateaux, jet-skis, ... et par moments une ondulation visible de loin.
 
Il nous faut environ 45 minutes pour arriver sur zone. Nous restons proches des embarcations, à bonne distance de Belharra, probablement 200m.
 
Là, nous devenons spectateurs : par moment, une série se lève; certains surfers se lancent à la rame ou tractés par les jet-skis.
 
La vague impressionnante passe à côté de nous, le plus marquant étant certainement le bruit - la détonation - lorsqu'elle casse.
La masse d'eau projetée depuis le sommet de la vague tombe lourdement dans le creux.
 

Belhara - kayak - balade

Belhara - kayak - balade - expérience

Nous plaçons nos 2 kayaks en "radeau pour apporter de la stabilité et faire quelques photos et films.
 
Chaque fois que nous arrêtons de pagayer, le vent nous fait dériver, il faut se "recaler" sans cesse.
 
Même vue depuis notre "radeau", Belharra est impressionnante, tout en étant en pleine mer et dans une houle modérée, le contraste est saisissant.
 
Et quitte à céder aux clichés, nous sommes franchement séduits par la beauté de l'instant; la forme de la vague, qui "tube" presque, le volume d'eau - un mur - déplacé sur chaque série.
 
Les couleurs de l'eau, le vent, la houle qui nous porte; et surtout les séries qui se succèdent : le moment est magique.
Nous avons vu Belharra, sans prendre de risque inconsidéré; nous sommes comme des gamins et nous avons du mal à résister à l'envie de regarder encore, d'essayer une nouvelle photo ou une autre vidéo.
 
Sympa le selfie pour Jêrome d'Atlantic Pirogue et David chef de produit kayak devant Belharra.
 
Quelques inévitables "selfies" plus tard, demi tour et cap sur Socoa pour revenir sur la terre ferme.
 
Belhara - kayak - balade - expérience - selfie
 
Le vent qui nous avait porté à l'aller est lègèrement tombé, il n'allongera pas le temps de retour.
Même prudence pour entrer entre les digues de l'Artha et de Socoa.
Juste avant de débarquer nous ne résistons pas au plaisir de surfer une petite vague, probablement 10 fois plus petite que Belharra, quittée 45 min plus tôt..
 
Une fois débarqués, nous savourons le moment passé; toujours en combis et encore sur le quai, nous regardons ensemble les photos ...
Qui restituent trop faiblement à notre goût l'impression que nous avons ressentie.
Et c'est sans aucun doute justement là le plus précieux ...

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Pantalon SK900 noir
34,99 €*
4.40 / 5 23 avis
    Conseils
    Giter en kayak sit in

    Afin de pouvoir giter en kayak sit in venez découvrir notre tutoriel vidéo ainsi que quelques conseils pour vous faciliter cette manœuvre.

    Conseils
    Enfiler sa jupe en kayak sit in

    Afin de rester au sec venez découvrir comment Enfiler sa jupe en kayak sit in grâce à notre tutoriel vidéo et nos conseils.

    Conseils
    Le kayak en hiver vu par nos partenaires

    Le kayak de mer se pratique toute l'année. Notre partenaire technique, Atlantic Pirogue nous livre des conseils pour les sorties d’hiver.

    (19) 14
    HAUT DE PAGE