L'aventure de Manu Bertin : naviguer au Groenland

Soyez le premier à commenter

Première navigation en kitesurf entre les icebergs du Groenland

Emmanuel Bertin est aujourd'hui le responsable production images de Tribord. Il a aussi été recordman et triple vice-champion du monde de vitesse en windsurf (1990-1992).
Premier a avoir ridé en kitesurf la mythique vague de "Jaws" à Hawaii, Manu fait partie des pionniers de cette discipline.

En 2000, il réalise la première navigation entre les icebergs du Groenland !

Rider dans le froid et le blanc, le vide et l'immense : un décor immaculé à l'opposé de ce que Manu avait fait jusqu'alors à Hawaii. Découvrez son récit en mots et en photos...

 

Surfer entre les cathédrales de glace

 naviguer au Groenland

 (Glacier de Disko, côte ouest du Groenland, 2000)

"C'est l'heure de la mise à l'eau, un grand moment pour moi. La combinaison Tribord se révèle parfaite, je n'ai pas froid au corps. En revanche, je comprends vite que ce sont les pieds et les mains qui vont souffrir.

Impossible de chausser des moonboots à cause des footstraps, et pas la peine de prendre des gants énormes, je n'aurai pas la finesse pour piloter la barre de l'aile..."

 

Rider bien équipé, sur les eaux du Groenland

naviguer au Groenland

Premiers essais avec une cagoule... Par la suite, les images se feront sans cet "artifice". En effet, outre les rêves d'Emmanuel de rider le Grand Nord, cette expédition est aussi initiée et financée par une marque dans le cadre du tournage d'une pub pour un parfum pour homme. L'aspect esthétique interdit donc la cagoule, un accessoire pourtant indispensable par grand froid...
 

naviguer au Groenland

Manu est ravi : "Une session fabuleuse, vent, houle, glace. Jamais de ma vie je n'ai été aussi concentré ! Pas le droit de se laisser aller, d'oublier où je me trouve, de céder aux injonctions de la beauté et au plaisir d'être là. C'est trop radical, -20° C, de la glace partout, des icebergs qui se retournent..."

 naviguer au Groenland

Emmanuel face à ses rêves, les vagues figées, les cathédrales de glace, cet étonnant endroit où les icebergs sont fabriqués...

 

Questions/réponse avec le surfer du Grand Nord

 

-Douze ans après, que retires-tu de cette expérience ?

"J'en garde des souvenirs forts d'une expérience humaine et sportive incroyable. J'ai été confronté à la nature dans toute sa puissance, dans un lieu qui malheureusement n'est plus tel qu'il était à l'époque... En effet, le glacier de Disko a très fortement souffert du réchauffement climatique..."
 

- Quels conseils donnerais-tu aux passionnés pour surfer ou naviguer en eaux froides?

"Il faut bien se préparer et bien s'équiper. À l'époque, je n'étais pas sûr de moi au niveau du matériel et j'avais peur d'avoir vraiment trop froid.

Je me souviens avoir bien lutté pour trouver une combinaison suffisamment protectrice... Il s'agissait d'une combinaison utilisée notamment par les windsurfers du nord de l'Écosse.

Aujourd'hui, c'est beaucoup plus facile : le matériel existe et est disponible facilement !  Et c'est une bonne chose car l'hiver réserve souvent de bonnes sessions et il serait dommage de ne pas en profiter par crainte du froid.
Au niveau matériel, outre la combinaison, je conseille aussi de ne pas négliger la protection des extrémités (mains, pieds et tête)."

Merci Manu pour ce partage d'expérience et de bons conseils !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE