Préparation d'un skipper J-20 avant le départ du Vendée Globe

Soyez le premier à commenter

La préparation physique :

Le Vendée Globe est une course très exigeante physiquement !

Pour mettre toutes ses chances de son côté et faire partie du cercle très fermé des skippers ayant bouclé un Vendée Globe, Tanguy travaille dur !

Au programme : triathlon pour l'endurance et stand up paddle pour la renforcement musculaire.

Tanguy en waterman accompli est presque aussi à l'aise sur le SUP Tribord que sur un 60 pieds ...
Un coeur de sportif ! Il boucle là en 2h30 le triathlon de La Baule. Pas mal pour 1,5km de natation, 40km de vélo et 10km de course à pied...

 

En conférence de presse avec le gratin de la voile :

Se préparer pour un évènement comme le Vendée Globe, c'est aussi répondre à de nombreuses sollicitations, notamment médiatiques.

A ce petit jeu, Tanguy est très à l'aise pour soutenir le projet d' Initiatives Coeur dont l'objectif est de sauver des enfants (vous pouvez aussi contribuer simplement en cliquant "J'aime" sur le site d' Initiatives Coeur.fr )

Conférence de presse officilelle du Vendée Globe avec ses pairs. Tanguy fait partie des "bizuth" du Vendée Globe.

Point matériel et test du matériel Tribord :

Ces semaines de préparation sont aussi l'occasion pour Tanguy d'échanger avec le chef de produit Tribord sur le matériel qu'il va emporter autour du monde...

La liste des produits est longue... allant des sous-vêtements, polaires, gilets de sauvetage automatiques aux salopettes et vestes hauturières en passant par une combinaison de plongée (au cas où il faudrait aller sous le bateau)...
Tanguy approuvera notamment la nouvelle ligne de veste et salopette 900 Tribord qui seront disponibles en magasin à partir de décembre 2012.
 

Formation météo avec Jean Yves Bernot :


Concentration requise! Tanguy est en formation météo avec Jean Yves Bernot, l'un des meilleurs routeurs du monde.

Dans le monde de la voile, le routeur donne des conseils aux marins pour qu'ils choisissent la meilleure "route", c'est-à-dire la meilleure trajectoire en fonction de la météo et de la spécificité des océans traversés.  Pour le Vendée Globe, le routage est inderdit pendant la course, il est donc important d'être formé en amont.

Formation premiers secours :

Dans un Vendée Globe, on est seul sans assistance... En cas de pépin, il faut se débrouiller...

Tanguy a donc dû se former aux premier secours.

Entrainement aux piqures et aux points de suture sur un pied de cochon

Tour de chauffe sur le Trophée Azimut Imoca :

Autre aspect primordial de cette préparation : naviguer !!

Comme 6 autres participants au Vendée Globe, Tanguy s'est élancé sur le Trophée Azimut Imoca pour parfaire sa préparation et son acclimatation au bateau.  L'idée, c'est de continuer à acquérir des automatismes et de fonctionner comme on le fera en course mais sans trop de pression.

Pour Tanguy, nouveau venu sur ce circuit des 60 pieds, il y avait le léger stress d'une première. "C'est la première fois que je me trouvais sur une ligne de départ avec mes camarades de jeu. Je coche donc une nouvelle case dans mon cheminement vers le Vendée Globe".

Cette navigation de 210 milles aura été un galop d'essai intéressant en solitaire pour Tanguy. Même si il finit derrière la course, l'experience est positive : plus on connait son bateau, plus on se sent à l'aise.

A très vite sur le blog Tribord,

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Mât Windsurf 4m30 21 C45
189,99 €*
4.30 / 5 4 avis
    HAUT DE PAGE