Une autre approche du voyage plongée

Une autre approche du voyage plongée

(16) 1
Commentaires

Eric Jourdan est un passionné, moniteur de plongée depuis de nombreuses années. Il fait maintenant partie de l'équipe de Dune, une référence en matière de pratiques subaquatiques.
Il nous livre ici sa vision du voyage de plongée, une autre approche....

 

 

ENVIE D’AILLEURS …

Amoureux de la mer, plongeur, apnéiste, snorkeleur, débutant ou aguerri, nous avons tous un rêve de voyage et d’évasion aquatique … Une envie d’ailleurs, de sable chaud, d’exotisme, de récifs de corail, peut-être de banquise ou de falaises abruptes et de côtes sauvages, d’aventure à bord d’un bateau …

Envie de voir en vrai des poissons colorés, des petits, des plus gros, des tortues, des requins ou des mammifères qu’on a rêvé de croiser un jour dans leur milieu …

Chacun a son « big five » des espèces qu’il « doit » observer un jour dans sa vie aquatique pour se sentir accompli dans son activité … un peu comme un sportif  réalise une performance …

Si ces rêves ne m’ont pas quitté, j’ai la chance d’en avoir déjà vécus quelques-uns… Que m’ont-ils apporté ? Qu’en reste-t-il ? Est-ce que cela change la façon dont j’aborderai les prochains voyages ? Sûrement !

 

Envy anche immersione viaggio
crédit photo : Sophie Jourdan

 

POURSUIVRE LE « TROPHÉE », INDISPENSABLE ET ÉPHÉMÈRE …


Bien sûr, il y a la mer, la façon de la rencontrer, de l’apprécier, de la regarder, de la vivre … Bien sûr il y a sa pratique, plutôt en surface ou plutôt au fond, plutôt discrète ou avec des bulles … Bien sûr il y a les images que l’on a faites et que l’on regarde encore et encore en espérant le prochain voyage ...

Pour ma part, bien piètre photographe ou cameraman, l’émotion qu’elles procurent est d’ailleurs bien loin de leur pauvre qualité esthétique … mais ça ne fait rien, elle sont là et font patienter !
Pourtant, lorsque je parle de ces voyages, lorsque je me souviens, lorsque j’évoque ces moments avec ceux avec qui je les ai partagés, ce qu’il en reste est loin de ce que je pouvais en imaginer avant de les avoir vécus …
Loin des « trophées » de rencontres ou d’images faites qui peuvent être une première émotion, telle une conquête …

Ce n’est pas le « ça j’ai vu », « ça j’ai fait », qui se nourrit de l’éternel « toujours plus », plus gros, plus  nombreux, plus profond, qui reste le plus fort dans la mémoire… Bien sûr vous me direz, il faut l’avoir vu ou l’avoir fait pour le dire … Sûrement !

Mais ce n’est pas cette quête du « trophée » qui apparait la plus riche d’émotions, la plus riche de sens et qui nourrit le plus !

 

Diver sotto barca

 

LE PARTAGE, EN SOUVENIR MARQUANT …


Les moments les plus forts, ceux qui m’ont le plus marqué et qui restent aujourd’hui, sont les émotions partagées, ceux où l’on n’était pas seul à vivre cet instant, et peu importe le sujet marin observé, certains de ces moments n’étaient même pas pendant la plongée  …

Parfois avec un proche, un copain d’aventure, un « étranger » qui pour un instant devient presque un frère … Quelques mots échangés, parfois dans des langues « approximatives », un regard, un sourire, une complicité, une saveur, un paysage, une explication et c’est ce moment, cette rencontre, simplement entre humains, entre cultures, qui laisse une trace indélébile et que l’on aimerait revivre … Comme si on venait de découvrir spontanément une autre réalité, une autre vérité, qui nous touche parce qu’on vient de la réaliser et qu’elle est tellement éloignée de notre quotidien…

J’aime ces moments aussi intenses qu’éphémères, parce qu’ils ont la puissance de ce qui est simple et « vrai », la force de ce qui nous transforme à jamais …

 

scambio di esperienze tra i subacquei
crédit photo : Raphael Demaret

 

LA RENCONTRE « AUTREMENT »


Si l’on reste dans l’eau, bien sûr il y a des instants magiques, mais ceux qu’on est venu chercher ne sont pas forcément ceux qui restent gravés … Là encore ce n’est pas seulement la nature du sujet observé qui définit si l’on s’en souviendra longtemps et si l’émotion du moment restera intacte …

Ce qui reste le plus intense, le plus réel dans les souvenirs, en ce qui me concerne, ce sont ces moment magiques où l’on fait partie intégrante de la scène, sans la déranger … Un comportement social, alimentaire, une nidification, un regroupement, et l’espèce observée ne se détourne pas de son occupation … Tout continue comme si l’on était pas là !

Discret, suffisamment près pour bien voir, assez loin pour ne pas déranger, suffisamment longtemps pour le savourer, l’instant est magique parce que l’on a enfin trouvé sa juste place, celui d’observateur privilégié dans un milieu où l’on ne reste le plus souvent qu’un intrus !

Quel pied, quelle émotion que ces moments où l’on devient l’eau, ou peut-être l’animal, en tout cas celui qui est présent au cœur de l’action sans la déranger … Instant sublime, marquant, qui reste une véritable quête pour celui qui rêve de rencontres marines …

 

EN QUÊTE D’ESSENTIEL …

Alors oui on change, oui on grandit dans sa pratique, oui on ne voyagera plus pareil, parce que la quête initiale s’en voit bouleverser pour revivre ces moments magiques qui nous ont marqués et qui ne sont pas exactement où on pouvait les imaginer …

J’aime à dire que le merveilleux se cache plus dans la qualité de l’observateur que dans celle du sujet observé !

La sensibilité est ce qui nous appartient le plus, ce qui nous est le plus intime, le plus personnel … Je n’ai donc pas de conseil à donner sur ce plan … Pourtant, la disponibilité à l’instant, à l’émerveillement, où qu’il soit, reste l’essentiel de la richesse que l’on peut partager.

Ils nourriront peut être, encore plus que tout le reste, cette quête de plaisir que l’on est venu rechercher …

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un commentaire
Comments

Merci pour l article, très intéressant.

J aime bien cette vision du voyage, je partage !!


199,99 €*
4.42 / 5 12 avis
    129,99 €*
    5.00 / 5 1 avis
      A partir de
      149,99 €109,99 €*
        A partir de
        149,99 €109,99 €*
        3.60 / 5 5 avis
          HAUT DE PAGE