Comment alerter les sauveteurs en mer ?

Comment alerter les sauveteurs en mer ?

Sauvetage d'un nageur à la mer, premiers soins sur un bateau de plaisance, surveillance de plage, etc. Chaque année, les sauveteurs en mer réalisent plusieurs milliers de missions de sauvetage en France. Mais savez-vous comment les alerter ? Tribord et la SNSM vous expliquent comment faire appel aux services de secours en mer.

Comment alerter les sauveteurs en mer ?

DANS QUELLES SITUATIONS ALERTER LES SECOURS EN MER ?

On distingue généralement trois types de situations :

- les cas de détresse ;
- les cas d'urgence ;
- les cas de danger.

Les cas de détresse

Plusieurs incidents peuvent se produire sur un bateau de plaisance. Voici les plus courants :

- une personne tombe à l'eau ;
- un incendie s'est déclaré sur le bateau ;
- une explosion s'est produite ;
- un abordage est tenté par un autre navire ;
- un abandon de navire ;
- le navire est désemparé, à la dérive, s'échoue, chavire ou sombre.

Les cas d'urgence

Il n'est pas rare de voir ce genre de situations arriver sur un bateau de plaisance. Mieux vaut donc y être préparé et savoir comment réagir :

- une avarie de propulsion ou de barre ;
- une hélice ou un safran engagé ;
- un démâtage
- une demande d'avis médical ou de premiers soins (malaise, hypothermie, blessure, arrêt cardiaque, etc.).

Les cas de danger

Ces situations permettent surtout d'informer les sauveteurs en mer des éventuels risques qu'il y a en mer. Les plaisanciers peuvent leur indiquer :

- les objets qui sont à la dérive, comme un tronc d'arbre ou une coque de bateau ;
- une météo changeante (trombe d'eau, tempêtes, brume, etc.).

Quelles informations communiquer pour demander un sauvetage ?

Dans les trois cas de figure, les informations à donner sont les mêmes, à savoir :

- le nom, le type et la position de l'embarcation ;
- le nombre de personnes présentes à bord ;
- la nature du sinistre.

> Indispensable à votre sécurité, découvrez comment bien choisir son gilet de sauvetage pour cet été

Comment informer les sauveteurs en mer ?

Canal 16 sur votre VHF

Premièrement, saisissez-vous de votre VHF et mettez-vous sur le canal 16. C'est le meilleur moyen d'entrer en communication avec la SNSM.
Autrement, vous pouvez contacter les sauveteurs depuis votre téléphone portable en composant le 196.
Ensuite, débutez votre message par :

Mayday - Mayday - Mayday (pour des messages de détresse) ;
Pan Pan - Pan Pan - Pan Pan (pour des messages d'urgence) ;
Sécurité - Sécurité - Sécurité (pour des messages de sécurité).

Et continuez votre message par :

" ici le bateau [type et nom de l'embarcation] " ;
" qui se signale [nature du sinistre] " ;
" à la position [position du GPS et/ou azimut/distance d'un point remarquable] " ;
" avec à mon bord X personnes à bord ".

QUI SONT LES SAUVETEURS EN MER ?

La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) et une association loi 1901 reconnue d'utilité publique qui est composée de plus de 9 000 sauveteurs bénévoles. En 2020, ils ont réalisé 4 083 interventions depuis 187 stations permanentes dont :

- 51 % d'assistance maritime ;
- 41 % de recherche et sauvetage de personnes
- 3 % d'interventions diverses.

> Venez rencontrer la SNSM

Comment alerter les sauveteurs en mer ?

Quelles sont les missions de la SNSM ?

Les missions de la SNSM sont au nombre de quatre :

- le sauvetage en mer : l'association d'utilité publique effectue des missions de secours en mer et de surveillance depuis ses 214 stations sur tout le littoral ;
- le sauvetage littoral : la SNSM forme les bénévoles qui assurent la surveillance de votre plage préférée ;
- les missions de sécurité civile : en centre de formation, lors de manifestations ou dans diverses interventions ;
- la prévention et la sensibilisation du grand public à la sécurité : au travers d'ateliers, d'initiations, de démonstrations, de conférences, etc.

Comment faire pour être nageur-sauveteur en mer ?

Vous souhaitez rejoindre l'équipe des bénévoles de la SNSM ? Rendez-vous dans la station de sauvetage la plus proche de chez vous et présentez votre candidature. Notez qu'une bonne condition physique et un certain nombre de qualifications sont nécessaires pour être apte à réaliser des secours en mer, des premiers soins ou une surveillance de plage. Une formation de sauveteur en mer peut s'avérer être nécessaire en fonction de vos aptitudes.

Le fonctionnement de la SNSM est assuré à 80 % grâce aux donateurs. En plus de vous offrir une réduction sur vos impôts sur le revenu, un don permet à l'association d'utilité publique de financer ses jumelles, la formation d'un sauveteur en mer ou encore un canot pneumatique de sauvetage. Alors, n'hésitez pas à soutenir la SNSM, ils ont besoin de vous autant que vous avez besoin d'eux.

Découvrez davantage la snsm