Connaissez-vous les manœuvres de base d'un voilier par cœur ?

Connaissez-vous les manœuvres de base d'un voilier par cœur ?

SI LOFER ET ABATTRE SONT DES TERMES QUI VOUS ÉVOQUENT DE LOINTAINS SOUVENIRS, ALORS C'EST L'HEURE DE REVOIR QUELQUES BASES DE NAVIGATION AVEC NOTRE PARTENAIRE OCEAN SKILLS.


Les bases pour apprendre à manœuvrer un voilier

Les manœuvres de base d'un voilier commencent par lofer et border ainsi qu'abattre et choquer. Ces termes marins, expliqués lors des premiers cours de voile, sont indispensables. Pourquoi ? Parce qu'ils permettent au barreur (la personne à la barre du bateau) de transmettre ses instructions à ses équipiers. Ces manœuvres visent soit à se rapprocher du vent  soit à s'éloigner du vent

Connaissez-vous les manœuvres de base d'un voilier par cœur ?


Lofer et border pour se rapprocher du vent

Cette manœuvre permet de se rapprocher du vent. Pour qu'elle soit bien réalisée, la coordination doit être parfaite entre le barreur et ses équipiers.

Lofer signifie que le barreur dirige le nez du bateau « Plus près du vent ». Pour cela, il doit
pousser la barre franche ou orienter la barre à roue vers la direction de son choix ;
demander à ses équipiers de border les voiles.

Border signifie que les équipiers doivent tendre la voile. Cette manœuvre de voile vise à agir sur l'écoute (le cordage qui sert à régler l'angle de la voile par rapport au voilier) et lui permettre ainsi de se rapprocher du vent.

Si vous lâchez la barre et que le bateau lofe naturellement, on dit que c'est un bateau ardent.
Un bateau n’est pas défini comme ardent ou mou, dans la tournure de phrase on comprend que c’est une situation irrévocable. Pourtant, ce sont les réglages du mat, des voiles et des poids qui le rendent ainsi, on pourrait peut-être dire simplement « on dit que le bateau est ardent ».

Abattre et choquer pour s'éloigner du vent

À l'inverse, cette manœuvre permet de vous écarter du vent.

Quand un barreur abat, cela signifie qu'il écarte l'avant du bateau du vent. Là, la manœuvre est presque la même que lorsque le barreur lofe puisqu'il doit :
- tirer (au lieu de pousser) la barre franche ou orienter la barre à roue vers la direction de son choix ;
- demander à ses équipiers de choquer la voile.

Choquer consiste à relâcher les voiles afin de faire abattre le bateau en le rapprochant du vent arrière. 
Attention, abattre le bateau signifie l’abattre en carène qui est une manœuvre d’entretien et de réparations, abattre signifie écarter l’avant du navire de l’axe du vent, mais pas
nécessairement d’aller jusqu’au vent arrière.
Le bateau n’accélère pas pour autant d’ailleurs, pour exemple, le vent arrière est l’allure la
plus lente.

Si vous lâchez la barre et que le bateau abat naturellement, on dit que c'est un bateau mou.Un bateau n’est pas défini comme ardent ou mou, dans la tournure de phrase on comprend que c’est une situation irrévocable. Pourtant, ce sont les réglages du mat, des voiles et des poids qui le rendent ainsi, on pourrait peut-être dire simplement « on dit que le bateau est mou.

Besoin de plus d'explications ? Oceanskills vous offre un récapitulatif de ces bases en vidéo.

Abattre et choquer pour s'éloigner du vent

Hisser ou affaler les voiles ?

Le lexique de la navigation est aussi vaste que l'océan. C'est pourquoi il est important de bien distinguer ces deux notions :
- Hisser les voiles revient à envoyer les voiles vers le haut grâce à un cordage : la drisse ;
- Affaler les voiles signifie que l'on fait descendre la ou les voiles grâce à son poids.

Comment accoster au port et amarrer un bateau ?

Pare-battages, amarres, équipage, le barreur doit penser à tout lors d'un accostage dans un port. La manœuvre peut s'avérer délicate dans certains ports difficiles d'accès, c'est pourquoi cette opération requiert de la rigueur et la méticulosité de la part de tout l'équipage. Tandis que le barreur dirige, les équipiers doivent s'occuper des éléments de protection (pare-battages) et des cordages. Une amarre remplit sa fonction d’amarrage, si elle n’est pas encore
utilisée comme telle, c’est une haussière (ou aussière, les 2 orthographes sont utilisées)

Voici quelques précautions à prendre pour amarrer un bateau au port :
1. positionnez les pare-battages en position verticales sur toute la longueur de la coque, à hauteur du ponton  ;
2. passez les haussières  sur les taquets pour qu'elles soient prêtes ;
3. analysez la direction et la force du vent, de même pour le courant ;
4. vérifiez que la place est disponible ou au moins le ponton visiteur.

Vous voulez connaître toutes les manœuvres de votre voilier sur le bout de doigts ? Nous sommes partenaires d'Oceanskills, la plateforme d'apprentissage dédiée au nautique. Grâce à Oceanskills, lofer, choquer, affaler les voiles ou faire un empannage n'aura plus de secret pour vous.