Comment choisir sa tenue pour la voile légère ?

(11)
Soyez le premier à commenter

La voile légère se pratique au plus près de l'eau, les éclaboussures sont courantes et les chutes possibles, vous risquez forcément de vous tremper que ce soit en dériveur ou catamaran. Une tenue de voile légère sera donc forcément différente d'une tenue de voile habitable...
Vous choisirez votre équipement en fonction de critères objectifs mais surtout de votre pratique.

 

L’équipement basique pour pratiquer le dériveur ou le catamaran

Chaque élément de votre équipement pour naviguer en dériveur ou en catamaran a une fonction précise.

On parcourt la checklist matériel ensemble pour découvrir le rôle de chacun ?

 

Une combinaison néoprène

La combinaison se porte sous le gilet de flottabilité (avec une vareuse entre les deux si nécessaire) et a principalement un rôle thermique puisqu’elle va garder la chaleur de votre corps. Plus elle est épaisse, mieux elle vous isole du froid !

Les combinaisons conçues pour la pratique du dériveur / catamaran présentent quelques spécificités qui leur permettent de coller parfaitement aux besoins des pratiquants. Par exemple ? Elles possèdent des zones renforcées aux genoux et aux fessiers en vue de pallier les frottements. Elles ont également une forme facilitant la position assise et offrent une souplesse qui améliore votre liberté de mouvement lors des manœuvres. Selon le modèle, les coutures cousues collées, ce qui permet une meilleure isolation au froid ressenti à cause de l’eau.

 

La vareuse voile légère

Ce blouson à la forme ample a pour objectif de diminuer le refroidissement de votre corps dû au vent : l’effet freezing. L’idéal est qu'il soit imperméable et respirant, cela vous permet de mieux gérer les différences de température entre les périodes d’efforts et les moments plus calmes.

Des poches sont toujours bienvenues pour y glisser un démanilleur ou une barre de céréale !

 

 

blouson voile légère tribord

 

Les tops thermiques ou solaires 

 

Selon la saison ou la température ressentie, on peut compléter son équipement par un top.

Il existe 2 types de hauts dans une tenue dédiée à la pratique de la voile légère :

— les tops thermiques : surtout utilisés par temps froid, ils se portent sous la combinaison et améliorent la gestion de la chaleur ;

— les tops solaires (tee-shirts anti-UV qui se portent par temps chaud ensoleillé, sans combianison néoprène) : leur matière filtrante vous protège des effets nocifs du soleil en faisant barrière aux UVA et UVB. Et cela, même mouillés

 

Les gants en néoprène

Les gants ou mitaines vont vous protéger des frottements. Si vous privilégiez le maintien de vos doigts au chaud, optez pour une paire de gants en néoprène. Pour bénéficier d’une grande dextérité à bord, procurez-vous plutôt des mitaines.

 

Les bottillons pour la voile légère

Ils protègent vos pieds des chocs avec l’accastillage du bateau. Leur conception augmente votre adhérence sur certaines manœuvres ou lors de certains gestes (comme « se mettre au rappel).

Les bottillons en néoprène permettent aussi de gérer la température de vos extrémités : toujours utile en eau froide ou lors d’une longue sortie en mer.

 

 

 

La tenue idéale pour pratiquer la voile légère en automne/hiver ?

 

panoplie dériveur tribord

 

 

Par tous temps sur un bateau

Gilet d’aide à la flottabilité + bottillons ou chaussures bateau. Exit les bottes !

Par temps froid sur un dériveur ou catamaran

Une Combinaison intégrale en néoprène 3 ou 4 mm régulera la chaleur de votre corps, pour un apport de chaleur supplémentaire, un top thermique est souvent utilisé.

La chaleur s'immisçant dans le corps par les extrémités il est important de les protéger contre le froid, pour se faire : gants, cagoule et bottillons seront vos alliés, un bonnet en laine, en polypropylène (matières qui conservent la chaleur même mouillées) ou en polaire déperlant (matière qui permet à l’eau de glisser sur la surface du bonnet) assurera un maintien de chaleur au niveau de la tête.

Pour vous protéger du vent et de la pluie, un blouson sera nécessaire. 

 

Par temps chaud sur un dériveur ou catamaran

Votre besoin en isolation thermique ne sera pas trop important donc un shortjohn ou short ou un short déperlant avec des renforts sera suffisant.
Attention aux UV ! Vous aurez besoin de vous protéger contre les rayons du soleil avec un top protection solaire (ou water tee-shirt anti UV). En complément de cette protection, une casquette, des lunettes et de la crème solaire sont conseillés pour protéger votre visage. 
Enfin, vos mains seront mises à rude épreuve, donc des mitaines protègeront ces dernières.

Bon vent !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Gilet d'aide à la flottabilité BA900 50 N
A partir de
69,99 €54,99 €*
4.50 / 5 16 avis
    Blouson Dériveur DG500 Enfant - gris/rouge
    29,99 €*
    4.60 / 5 16 avis
      Combinaison intégrale DG500 Dériveur/catamaran Junior néoprène 3mm
      49,99 €*
      4.40 / 5 32 avis
        Blouson Kayak Dériveur Voile SK500 gris/orange TRIBORD
        24,99 €*
        4.50 / 5 28 avis
          Combinaison intégrale DG500 Dériveur/catamaran Homme néoprène 3mm
          64,99 €*
          4.40 / 5 42 avis
            Combinaison intégrale DG500 Dériveur/catamaran Femme néoprène 3mm
            69,99 €*
            4.60 / 5 16 avis
              Bottillons voile DG500 Adulte et Junior
              29,99 €*
              4.20 / 5 66 avis
                HAUT DE PAGE