COMMENT NAVIGUER AU CHAUD, EN VOILE HABITABLE ?

L’hiver est là…

Le vent et le froid, aussi ! Et pourtant, bon nombre de pratiquants continuent à naviguer en voile habitable, l’hiver. Comment font-ils pour parer le froid ? Quels sont les secrets de ces passionnés qui restent sur le pont, en toute saison ?

Découvrez nos conseils et astuces pour ne plus avoir froid à bord !

NAVIGUER EN HIVER EN ADOPTANT LE SYSTÈME « 3 COUCHES »

L’important, lorsque l’on pratique la voile habitable, c’est de pouvoir protéger son corps des intempéries, tout en conservant une bonne liberté de mouvement et un certain confort. Autant dire que le choix de vos vêtements est déterminant !

La mission de votre tenue hivernale ? Parer le froid, le vent et l’humidité.

Votre allié ? Le système 3 couches ! Il vous permet d’évacuer la transpiration, de conserver la chaleur et de vous protéger de l’humidité. Exemple :

          – Couche 1 : des sous-vêtements légers, de type top et pantalon polaire, conservent la chaleur de votre corps et offrent respirabilité et aisance de mouvement ;

          – Couche 2 : une polaire renforce votre isolation thermique et facilite l’évacuation de la transpiration ;

          – Couche 3 : une veste et une salopette, imperméables et respirantes, vous protègent des diverses conditions météo (pluie, humidité, vent, etc.).

Évitez toutefois de porter des vêtements en coton quand vous partez naviguer l’hiver, car cette matière va absorber la sueur et s’humidifier à son contact, accentuant votre sensation de froid

Un autre paramètre est également à prendre en compte, à bord en hiver : la température ressentie !

Cette notion met en avant la température que ressent votre corps en extérieur, lorsqu’il n’est pas protégé du vent. Concrètement, la température ressentie est souvent inférieure de quelques degrés à la température donnée par les services météo. Quelques degrés qui font parfois toute la différence lorsque vous naviguez en mer !

EN VOILE HABITABLE, L’HIVER : PRIORITÉ À LA PROTECTION DES EXTRÉMITÉS !

On n’y pense pas toujours, mais c’est par ses extrémités que votre corps va perdre de sa précieuse chaleur. Il est donc primordial de protéger au maximum le trio sensible « tête, mains, pieds ».

Comment ? En complétant votre système 3 couches, d’accessoires dédiés à ces parties du corps. Glissez donc dans votre sac de voile :

          – un bonnet épais : la tête peut perdre jusqu’à 50 % de la chaleur produite par votre corps ! Protégez-la à l’aide d’un bonnet épais sur lequel vous rabattez la capuche imperméable de votre veste de voile ;

          – des gants de voile : pour la pratique de la voile habitable, il est pertinent de privilégier des gants en néoprène, aux traditionnels mitaines ou gants deux doigts. Les gants néoprène vont bien protéger vos doigts du froid, mais ils atténueront aussi le frottement contre les cordages, jamais très agréable par temps froid…

          – des bottes de voile : imperméables et respirantes, elles offrent en plus, confort et adhérence. Vous pouvez vous déplacer sur le pont, en toute sécurité et les pieds toujours au sec

D’AUTRES ASTUCES POUR QUE LA SENSATION DE FROID NE S’INVITE PLUS À BORD !

Vous voilà bien équipé contre les conditions climatiques et prêt à prendre la mer, cet hiver.

Une fois à bord, ne baissez pas votre vigilance et adoptez les bons gestes pour parer le froid :

–       Hydratez-vous bien ;

–      Mangez équilibré et surtout chaud ;

–       Dormez suffisamment, car la fatigue favorise l’apparition de la sensation de froid : les fameux petits frissons quand le corps réclame une pause…

Pourquoi ne pas ruser avec des chaufferettes ? Ces petits objets se glissent dans les gants, les bottes ou les poches de votre veste de quart ou de votre polaire. Ils produisent une douce chaleur, plusieurs heures durant selon les modèles.

Un bon équipement de voile, quelques astuces, et vous voilà prêt à vous adonner à votre activité favorite même en hiver. Bon vent !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un avis
HAUT DE PAGE