Comprendre le vocabulaire des surfeurs

(6)
Soyez le premier à commenter

Vous vous êtes déjà senti comme un étranger en entendant les conversations des surfeurs ? Ou avez fait les gros yeux en lisant des articles sur cette discipline ? Cet article est fait pour vous. Après sa lecture le surfeur débutant aura les rudiments de ce langage si particulier, qui participe également à la mystification et la beauté de ce sport.

LES TERMES DÉSIGNANT LES DIFFÉRENTS TYPES DE SPOTS

Ah tiens en voilà déjà un... Qu’est-ce qu’un spot ?
En surf le spot désigne l’endroit où l’on va surfer, il en existe différentes typologies : le beachbreak, le pointbreak et le reefbreak.

QU’EST-CE QU’UN BEACHBREAK ?

Beach break
C’est un spot où les vagues se brisent sur des bancs de sable, elles ne déferlent donc pas de façon régulière et à des endroits identiques. Ce sont généralement des vagues courtes.

QU’EST-CE QU’UN POINTBREAK ?

Sur ce type de spot, les vagues déferlent généralement grâce à un fond rocheux, mais sur certains peu nombreux, on peut remarque qu’il s’agit de fonds sableux. Quoi qu’il en soit, dans ces lieux, la houle casse en s’enroulant autour d’une pointe ou d’un cap.

pointbreak

QU’EST-CE QU’UN REEFBREAK ?

Sur ces spots, les vagues sont régulières, souvent longues et souvent tubulaires. Ce sont les récifs qui provoquent le déferlement des vagues.

le reefbreak

PARLER COMME UN SURFEUR : DÉCRIRE LE SPOT

Il n’est pas rare qu’un non initié se retrouve à observer le spot à côté d’un groupe de surfeurs, en sentant bien qu’ils parlent du spot mais en ne comprenant que les mots de liaison.

QU’EST-CE QUE LE FLAT ?

C’est quand il n’y a aucun semblant de vague sur le plan d’eau, la traduction littérale est « plat » c’est donc quand le plan d’eau est complètement plat, quand il ressemble à un lac.

C’EST « GLASSY » ?

Assez courant comme terme, et généralement quand le plan d’eau est glassy, c’est que la session s’annonce parfaite. Il n’y a pas un clapot, idéalement la mer est semblable à de l’huile, ce qui permet aux vagues d’être lisses et rend la glisse sur la vague plus agréable, plus fluide.

SURFER LA VAGUE À « L’INSIDE / L’OUTSIDE »

L’outside désigne la première section de la vague, celle qui casse généralement au fond, l’inside c’est la dernière section, celle qui casse plus au bord, par connexion avec la section outside ou par reforme.

ON VA SURFER LE « SHOREBREAK » ?

Shore break

Le shorebreak désigne les vagues qui cassent très au bord, généralement violemment, on y note souvent sur ce type de vagues la présence de ressac assez puissant.

Il est fortement déconseillé à des débutants ou des personnes ne connaissant pas bien la mer d’aller s’amuser dans le shorebreak !

LE VENT « OFFSHORE »

le vent offshore

Aussi désigné comme vent de terre, c’est un vent qui souffle de la terre vers la mer et vient lisser la surface des vagues, en générale, quand le vent souffle « offshore », le plan d’eau est « glassy ».
Le vent onshore vient donc du sent inverse et vient aplatir les vagues et forme des clapots.

 

PARLER DES VAGUES COMME UN SURFEUR

LA « LÈVRE » EST VRAIMENT ÉPAISSE !

Plus la lèvre de la vague sera épaisse, plus la vague sera puissante. La lèvre, c’est la partie la plus haute de la vague qui s’abat lorsque la vague déferle.

QU’EST-CE QUE LA SECTION D’UNE VAGUE ?

Quand la lèvre d’une vague ne déroule pas de manière ultra régulière, elle déroule par sections.

LA ZONE D’IMPACT

Là où la lèvre casse, là où la section casse, on parle de zone d’impact, c’est l’endroit précis où la lèvre heurte la surface de l’eau. Autant dire que ce n’est pas l’endroit où préfère se retrouver le surfeur quand il remonte au pic...

IL A RÉUSSI À CHOPER QUELQUES « TUBES » / « BARRELS »

Ces deux termes désignent l’endroit sous la lèvre où peut se loger le surfeur quand la vague est suffisamment creuse. C’est la manœuvre préférée des surfeurs, une sensation unique, c’est probablement pour ces raisons qu’elle est si recherchée.

le tube

LES SURFEURS SE RETROUVENT SOUVENT AU « LINE UP »

Non ce n’est pas le restaurant du coin... enfin, il existe peut être des restaurants du coin qui s’appellent le « line up » mais dans le cas présent, les surfeurs parlent plus de se retrouver au pic, à l’endroit où les vagues cassent.

CONNAÎTRE LES MANOEUVRES EN SURF

Un bon moyen de pouvoir parler comme/avec un surfeur, c'est de connaître le nom des manoeuvres et surtout de savoir les reconnaître...

LE FLOATER 

Le floater, c'est une manoeuvre qui consiste à passer une section longue en glissant au dessus de la lèvre comme sur l'image ci-jointe.

le floater

LE CARVE 

Comme vous pouvez le constater, le carve est une manoeuvre qui se fait sur le rail, c'est un virage pour se rapprocher de la mousse dans une zone où la vague a encore de la puissance à offrir.

le carve

LE ROLLER

Au cours d'un roller, le surfeur va frapper la lèvre avec sa planche, à l'endroit le plus critique de la vague. En sortant de cette manoeuvre, si elle est bien exécutée, le gain de vitesse est assez important.

le roller

LE CUT BACK 

le cut back

On déclenche un cut back lorsque l'on voit que la vague va perdre en puissance, c'est alors que l'on va faire un virage arrondi vers la mousse jusqu'à la rencontrer et repartir dans le sens naturel de la vague.

Si un surfeur ne se contente pas de repartir dans le sens naturel mais fait une sorte de roller sur la mousse ou la lèvre, il effectue alors un cut back "roundhouse".

Si certains termes que vous avez entendu et que vous ne connaissez pas ne sont pas expliqués au dessus, n’hésitez pas à nous poser toutes vos questions en nous laissant un commentaire.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Boardshort long homme XW16 Volt Noir
A partir de
39,99 €29,99 €*
4.70 / 5 10 avis
    Veste zippée ZOE Palmy avec haut du dos ultra dégagé et composant coupe vent
    A partir de
    29,99 €19,99 €*
    4.30 / 5 7 avis
      Bas de maillot de bain femme forme legging ZILA PALMY longueur 7/8ème
      A partir de
      29,99 €19,99 €*
      4.80 / 5 10 avis
        Haut de maillot de bain femme forme brassière ANA PALMY avec dos ultra dégagé
        19,99 €*
        4.50 / 5 12 avis
          HAUT DE PAGE