Conseils surf pour réussir un roller frontside et backside

Soyez le premier à commenter

Vous vous sentez prêt à essayer de nouvelles manœuvres de surf sur votre planche ? Tribord vous livre ses conseils pour réaliser un roller frontside, puis backside. Un petit échauffement et c’est parti !

Réaliser un roller surf, ce virage radical en haut de la vague

Manœuvres de surf par excellence, le roller frontside et le roller backside consistent à réaliser un virage marqué en haut d’une vague, jusqu’à fleureter avec la lèvre. Ce changement de direction permet d’augmenter votre vitesse en vue de vous relancer dans la vague et de continuer à surfer.

Le roller peut s’effectuer sur tout type de vagues, mais bien sûr, il se révèlera plus radical sur une vague creuse !

Cette manœuvre est toutefois assez complexe : elle nécessite une bonne maitrise de la planche et une très bonne lecture de la vague pour réaliser les trajectoires adéquates.

Le roller est d’ailleurs généralement effectué après un bottom turn : révisez ce mouvement au cas où !

Allier vitesse, regard et mouvement des épaules : 3 clés du roller en surf !

Conseils-surf-pour-réussir-un-roller-frontside-et-backside

La vitesse en surf

La vitesse est indispensable pour exécuter un roller. Si vous avez raté le précédent bottom turn par exemple, vous aurez du mal à vous relancer pour exécuter votre roller surf.

Le regard du surfeur

C’est toujours votre regard qui détermine votre trajectoire. Il est important de fixer le point que vous allez rejoindre : le haut de la vague dans un premier temps, puis dès que vous gagnez la lèvre, regardez en bas afin de vous retourner et de reprendre la pente.

Conseil surf : ne fixez pas votre surf, même s’il est flambant neuf et rutilant ! C’est un mauvais réflexe qui vous causera de grandes difficultés pour bien réaliser votre roller.

Le mouvement des épaules

comment réussir un roller ?

Les épaules guident votre trajectoire et s’alignent sur votre regard. Une fois parvenu en haut de la vague, vous devez regarder vers le bas : vous tournez donc d’abord la tête, puis vous faites suivre vos épaules, votre bassin et pour finir, votre planche.

Un bon balancement des épaules vous permet d’accompagner le transfert de poids que requiert le roller : c’est-à-dire un appui sur les dérives en haut de la vague, puis un allègement en fin de manœuvre.

Rejoindre la lèvre supérieure pour réaliser un roller surf

 

Vous vous apprêtez à rejoindre la lèvre supérieure de la vague, généralement après la phase d’allègement d’un bottom turn : cette étape se nomme « phase ascendante ». 

Pour l’exécuter, réalisez un appui long et fixez la zone où vous impulserez votre rotation. Une astuce : plus haut vous irez, plus vous gagnerez de vitesse en repartant.

Alternative : pour rejoindre le haut de la vague, vous pouvez effectuer une rotation (plus facile) ou exécuter une trajectoire verticale (pour placer un « roller à midi »).

Effectuer un appui et une rotation en haut de la vague

Fixez du regard la zone à frapper en haut de la vague. Une fois votre planche positionnée en haut de la lèvre, amorcez la rotation. Regardez la zone que vous allez rejoindre en bas et faites pivoter la planche autour des dérives avec un mouvement franc et dynamique. Le changement d’appui doit être rapide.

Tournez vos épaules, ainsi que votre bassin : votre rail vient alors se planter dans l’eau.

Attention, une trajectoire précise est un exercice très difficile à réaliser en surf !

Transférer les appuis pour la descente

Vos yeux sont à présent orientés vers le bas de la vague. Pour redescendre, vous devez bien aligner votre buste avec vos épaules, votre hanche et votre tête.

Lors de cette phase descendante, vous effectuez un transfert d’appui de la jambe arrière à la jambe avant. La rotation, c’est fini : maintenant, vous glissez et reprenez de la vitesse !

Votre planche de surf suit donc la pente de la vague tandis que vous restez en position fléchie.

Faire un roller backside ou roller frontside ?

Le roller backside consiste à placer vos appuis sur l ’avant de vos pieds pour effectuer votre rotation : vous serez donc « face à la plage ».

Le roller frontside se fait quant à lui « dos à la plage », avec des appuis sur les talons, comme l’illustre cette vidéo Tribord détaillant les étapes du roller backside en surf.

Le roller frontside est souvent jugé plus compliqué à réaliser, en raison des appuis sur les talons. En effet, l’équilibre s’en trouve plus délicat à conserver, exactement comme en skate ou en snowboard.

Vous maitrisez déjà le roller backside et frontside ? Pour continuer à progresser, il ne vous reste plus qu’à essayer les variantes, comme le roller off the lip, le roller à midi ou le roller blow tail !

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE