Comment choisir son ordinateur de plongée ?

(1)
Soyez le premier à commenter

Vous plongez régulièrement (apnée, bouteille) ou êtes un adepte de la chasse sous-marine ? Au fil des sorties, vous sentez poindre l’envie de mieux contrôler vos explorations, vos apnées ou vous souhaitez évoluer vers plus d’autonomie. Pour cela, l’ordinateur de plongée est obligatoire.

Mais avant de craquer pour l’un de ces petits bijoux de technologie, prenez le temps de lire ces quelques explications et conseils afin d’opter pour l’ordinateur qui vous servira vraiment, sous et hors de l’eau !

 

Découvrir les différents types d’ordinateurs de plongée sous-marine

 

Pourquoi s’équiper d’un ordinateur sous l’eau ? D’abord, pour rester informé à tout moment de votre profondeur, de votre temps de plongée ou d’apnée, des éventuels paliers à faire à la remontée, de votre vitesse de remontée ou encore de la température de l’eau, de l’intervalle surface, etc.

Ensuite, pour analyser votre pratique une fois sorti de l’eau, en mettant à profit le logbook (carnet de plongée) qui retrace toutes vos immersions !

 

 

Choisir un ordinateur ou une montre ordinateur ?

 

Les montres ordinateurs rencontrent un vif succès ! Petites, portables et utilisables quotidiennement grâce à leur style, elles sont si perfectionnées qu’elles viennent concurrencer l’ordinateur de plongée classique. Ce dernier se distingue toutefois par sa meilleure lisibilité, ajoutée à une grande facilité d’utilisation en plongée.

Plongeur presbyte ou doté de gants, vigilance ! Les infos sont souvent écrites en petit sur les montres ordinateurs et les boutons poussoirs requièrent un peu d’habileté pour être manipulés !

Aussi, n’hésitez pas à tester en magasin Décathlon votre future montre ordinateur. 

 

Opter pour un ordinateur de plongée sous-marine, un profondimètre ou un ordinateur d’apnée ?

 

Et pourquoi pas les 3 à la fois ? La plupart des ordinateurs du marché incluent au moins 2 modes - plongée (air et Nitrox) et profondimètre - complétés parfois des modes apnée/chasse, historique ou simulateur.

Le mode profondimètre mentionne vos profondeurs et temps de plongée. Il s’utilise avec des tables de décompression pour calculer les paliers.

Le mode air ou Nitrox donne en plus les infos nécessaires pour votre remontée et vos paliers, et sera opérationnel pour une 2e plongée intégrant les paramètres précédents.

Le mode apnée, proposé sur des ordinateurs de plongée plus complexes ou des montres spécifiques, vous indique (et enregistre) vos durées d’apnées, vos profondeurs maximale et moyenne, vos durées de récupération, etc.

Pour choisir, évaluez bien vos besoins, votre niveau et votre pratique présente comme à venir. Sans oublier, bien entendu, votre budget !

 

Sélectionner les caractéristiques de son ordinateur de plongée

 

Distinguer les atouts des ordinateurs d’apnée Tribord

 

Les ordinateurs d’apnée ont un même socle de fonctionnalités :

-        ils sont adaptés aux plongées à l’air et très souvent au Nitrox (gaz suroxygéné) ;

-        ils fonctionnent avec une pile, remplaçable par l’utilisateur ou le SAV ;

-        ils ont un mode profondimètre simple ;

-        ils possèdent un carnet de plongée ;

-        ils affichent pêle-mêle : profondeur actuelle et maximum, durée de plongée, température, vitesse de remontée avec alarme en cas de dépassement, courbe de sécurité ou des profondeurs/temps des paliers.

 

Vérifier la lisibilité de l’écran de son ordinateur de plongée Tribord

 

En montant un peu en gamme, la liste des possibilités s’allonge, parfois trop pour le plongeur lambda :

-        écran de plongée bien lisible : couleur, rétroéclairé et modulable ; 

-        possibilité de durcir la décompression et de faire des paliers profonds ;

-        gestion de l’air sans fil pour connaître votre consommation et la quantité d’air dans votre bouteille avant le retour surface ;

-        mise à disposition d’un compas avec enregistrement des caps à suivre : un outil précieux en cas de visibilité réduite !

-        possibilité de plonger avec plusieurs gaz (jusqu’à… 8 !) : Air, Nitrox jusqu’à 100 % d’oxygène et même parfois au Trimix ;

-        activation d’alarmes sonores et/ou visuelles paramétrables : temps de plongée/profondeur maxi, remontée trop rapide, quantité d’air insuffisante, paliers mal, ou pas, effectués…

-        recours à un logbook de grande capacité + un câble de transfert sur PC + logiciel dédié ;

-        utilisation de plusieurs algorithmes de décompression, un mode historique avec analyse, un mode simulation, etc.

Recensez vos besoins pour faire le juste choix !

 

Entretenir son ordinateur de plongée sous-marine

 

 

Avant toute utilisation, lisez impérativement le mode d’emploi afin de bien comprendre l’affichage sous l’eau de votre ordinateur de plongée et de connaître ses limites d’utilisation comme ses modes d’urgence : il en va de votre sécurité !

De même, cet ordinateur est personnel et ne doit pas se prêter entre 2 sessions ou durant un voyage plongée de plusieurs jours. Cet équipement technologique, aussi évolué soit-il, ne vous dispensera jamais de pratiquer sans être formé ou accompagné.

Au quotidien, à l’instar de l’entretien de votre matériel de plongée, prendre soin de votre ordinateur d’apnée commence par un bain de dessalage de 5 minutes dans l’eau douce, en actionnant les boutons poussoirs.

Puis, séchez-le et glissez-le dans une pochette de protection dédiée à son transport.

Alors, quel sera votre prochain ordinateur de plongée ?

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
129,99 €*
5.00 / 5 1 avis
    • 129,99 €*
    A partir de
    14,99 €9,99 €*
    4.60 / 5 9 avis
      HAUT DE PAGE