Découvrir le bodysurf

Soyez le premier à commenter

Le surf est le sport de glisse le plus connu et le plus pratiqué dans l’Hexagone. Vous avez certainement vu son petit frère, le bodyboard, sport plus jeune, mais également bien présent sur les côtes françaises. Mais avez-vous déjà entendu parler du bodysurf ? Zoom sur l’histoire et la pratique de sport de glisse… sans planche !

 

Le bodysurf, vous connaissez ?

Bodysurf

Qu’ils soient surfeurs ou non, les amateurs de glisse ont tous essayé un jour de surfer sans planche, dans les vagues de l’Atlantique… Mais saviez-vous que ce geste intuitif est une discipline à part entière, appelée le bodysurf ?

Le principe est simple : vous prenez une vague comme en surf, mais sans planche, en glissant sur le torse et en vous guidant avec vos bras. Des palmes aux pieds vous permettent de prendre de la vitesse pour bien surfer sur des vagues hautes de 40 cm et jusqu’à plus de 3 m pour les bodysurfeurs expérimentés ! 

Vous le percevez : une fine connaissance de l’océan et des types de vagues est nécessaire pour bien pratiquer le bodysurf.

L’équipement du bodysurfeur est par ailleurs minimaliste : vous avez uniquement besoin d’une paire de palmes — les palmes de bodyboard avec leash sont parfaitement adaptées — et d’un maillot de bain ! Si vous pratiquez toute l’année, une combinaison néoprène s’avère également nécessaire. Les accros au bodysurf ne manquent pas de mentionner la communion entre le bodysurfeur et l’océan en pleine glisse… Une véritable expérience. C’est indubitablement un sport riche en sensations et en émotions ! 

D’où vient le bodysurf ?

Bodysurf

Pour la petite histoire, le bodysurf serait originaire des îles polynésiennes. Leurs habitants s’amusaient dans les vagues à glisser avec leur corps, bien qu’ils utilisaient aussi des planches grossières pour surfer.

Au début du siècle dernier, Duke Kahanamoku, champion olympique de nage et inventeur du surf moderne, se révèle comme un excellent bodysurfeur.

Dans les années 60, tout surfeur se devait aussi d’être un parfait nageur : à une époque où le leash n’existait pas, il lui fallait en effet aller chercher sa planche de surf sur le bord de la plage. Les surfeurs étaient par conséquent, des bodysurfeurs avertis ! 

Le bodysurf a même ses compétitions ! Parmi les plus importantes : le Pipeline Bodysurfing Classic qui se déroule à Hawaï depuis 1971, sur la mythique vague de Banzai Pipeline. D’autres ont lieu en France et dans le monde entier, si vous êtes tenté !

On fait comment pour glisser en bodysurf ?

Comme en surf, mais sans votre planche ! Vous utilisez l’énergie de la vague pour prendre de la vitesse et glisser sur plusieurs dizaines de mètres. Les bodysurfeurs glissent sur le torse, une surface plane faisant office de planche de surf.

La technique la plus abordable consiste à tendre un bras vers l’avant (le bras situé à l’intérieur de la vague), afin qu’il agisse de la même manière qu’un rail de planche surf. L’autre bras vous aide au démarrage, puis reste en position allongé le long de votre corps lors de la glisse.

L’important est la position de votre torse : épaules et tête doivent basculer vers le bas, une fois que vous êtes dans la vague. Le corps s’élève ensuite légèrement hors de l’eau avec la vitesse : voilà, vous surfez sans planche !

Vous devez avoir un comportement ultra-tonique et nager avec force pour prendre des vagues, mais aussi pour vous déplacer si le pic a bougé.

L’essentiel en bodysurf ? Bien se positionner, comme en surf !

L’erreur classique du débutant en bodysurf est de ne pas s’aventurer assez loin dans l’eau et de rester trop près du bord.

Qu’est-ce qu’il se passe dans ce cas-là ? Une crête va se former et la vague risque de casser sur vous ! Impossible alors de prendre cette vague. La parade : vous positionner plus loin vers le large, juste avant que la vague ne commence à se former.

N’allez pas trop loin non plus, sinon il vous sera également difficile de partir sur les vagues ! Elles n’auront pas assez de pente pour que vous puissiez prendre de la vitesse, étant donné qu’elles n’auront pas fini de se former.

Vous apprendrez à bien vous positionner en observant l’océan et les vagues, mais aussi en regardant les bodysurfeurs locaux !

Avant de vous lancer, parcourez le guide Tribord dédié à la formation des vagues en surf et demandez aux sauveteurs s’il y a des courants sur le spot que vous ciblez.

Quelles sont les vagues à prendre et celles à éviter en bodysurf ?

Deux types de vagues sont notamment à éviter en bodysurf :

— les rouleaux cassant en barre, surtout s’ils se trouvent près du bord ;

— les shorebreak, vagues très dangereuses dont le point d’impact est en bord de plage (sur les plages dont le fond descend brusquement).

Conseil Tribord : débutants, glissez sur de petites vagues pour vous initier et contentez-vous d’aller tout droit ! C’est avec un peu plus d’expérience que vous pourrez descendre des vagues raides, en travers.

En France, les spots de bodysurf ne manquent pas sur la côte Atlantique. Surfeurs et baigneurs, vous avez déjà testé le bodysurf ? Partagez votre expérience sur Tribord ! Si ce n’est pas encore fait, jetez un coup d’œil sur les prévisions météo surf et mettez-vous à l’eau, sans planche !

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE