La sécurité en snorkeling

(7)
Soyez le premier à commenter

Très facile d’accès, le snorkeling est une activité ludique et nature qui peut se pratiquer en famille. L’essentiel est de garder à l’esprit quelques règles de sécurité basiques, de se prévenir des aléas de la mer et d’utiliser son matériel de façon adéquate. Revue de détail des gestes sécurité du randonneur palmé, avec Tribord !

 

Pratiquer le snorkeling en toute sécurité avec les conseils Tribord

 

Les gestes prévention essentiels en snorkeling

 

En mer, le bon sens prévaut ! Il se traduit par quelques précautions :

-        ne pratiquez jamais seul ;

-        surveillez la météo ;

-        anticipez un point d’entrée et plusieurs points de sorties sûrs pour éviter des blessures ;

-        ne surestimez pas vos capacités physiques.

Avant de partir, pensez à indiquer à un proche votre lieu de sortie et l’heure de fin prévue : cela permet de parer à tout aléa, comme une crampe, et de déclencher les secours tout en facilitant les recherches si vous dérivez…

 

Les conseils pour éviter les imprévus en snorkeling

 

Faire du sport dans la nature, aussi merveilleuse soit-elle, suppose l’irruption possible d’imprévus qui peuvent gâcher votre plaisir de snorkeleur. Conseils pour y faire face, en amont !

 

Parer le froid

 

Votre corps se refroidit bien plus vite dans l’eau que dans l’air. C’est pourquoi il est conseillé de limiter la durée de l’exploration et de porter une protection thermique en néoprène, tops, shorty ou combinaison adaptée à la température de l’eau et à votre taille.

 

Tremblements ? Lèvres bleues ? Des signes qu’il est temps de sortir, notamment pour les enfants qui souvent ne ressentent pas le froid !

 

 

Éviter les risques de refroidissement en snorkeling grâce à une combinaison Tribord

 

 

Prévenir les crampes

 

Plusieurs raisons conduisent à la crampe musculaire : le froid, l’effort, la fatigue, l’alcool, un manque de condition physique, une hydratation insuffisante, une hypoglycémie, du stress ou encore un matériel mal adapté.

 

Pour les éviter, progressez en douceur avec des palmes adaptées à votre morphologie et à votre palmage. Soulagez les enfants avec une bouée de snorkeling. Avant la session, échauffez-vous. Après, étirez-vous ! Et restez près de la côte, en snorkeleur prudent.

 

 

Anticiper l’hypoglycémie

 

Comme toute activité physique, le snorkeling requiert un apport alimentaire suffisant, au risque de provoquer coups de fatigue et crampes, signes d’une hypoglycémie.

 

 

Éviter l’hydrocution
 

Oubliez le saut à l’eau après une longue exposition au soleil ! Montrez l’exemple à vos enfants en vous mouillant la nuque avec les mains, puis le corps.

 

 

Les risques liés au matériel de snorkeling

 

L’équipement du snorkeleur est très simple. Pour autant, il n’est pas dénué de risques s’il est mal utilisé. Prenez toujours quelques minutes pour lire les notices avant la première utilisation.

 

Le masque de snorkeling

 

Ne plongez jamais la tête la première avec votre masque de plongée ! Bien que sa vitre soit souvent en verre trempé – un verre jusqu’à 5 fois plus résistant qui se brise en petits morceaux pour ne pas vous blesser —, il existe un risque de casse.

Si vous descendez en apnée, il est bon d’injecter un peu d'air dans votre masque à la descente : vous court-circuitez ainsi le fameux placage et les yeux au beurre noir… Et ne serrez pas trop : cela n’empêchera pas l’eau de rentrer, au contraire !

 

Le masque Easybreath Tribord

 

Innovation Tribord conçue pour les adultes et les enfants de plus de 10 ans,  le masque Easybreath doit être bien adapté à votre visage pour vous procurer un bon confort de pratique. Il est primordial de bien choisir la taille de son masque Easybreath pour guarantir l'étanchéité du masque. 

 

 

Pour rappel, ce masque ne vous permet pas d’aller sous l’eau, car il bloque l’accès à votre nez afin de vous permettre d’effectuer la manœuvre dite de « Valsalva ».

Vasalva ? Une technique que l’on a tous utilisée un jour, en montagne ou en avion ! Elle est destinée à pallier la différence de pression entre l’eau et votre oreille interne, lorsque vous descendez. Les apnéistes et les plongeurs s’en servent lorsqu’ils envoient de l’air dans l’oreille moyenne, via la trompe d’Eustache, pour équilibrer leurs oreilles.

Attention : cette manœuvre s’effectue à la descente, JAMAIS à la remontée ! Soufflez par le nez tout en le bouchant avec vos doigts, et ce très régulièrement et avant de ressentir la moindre douleur.

Si vous forcez, vous risquez un barotraumatisme de l’oreille qui se matérialise par des douleurs, des vertiges, des nausées, des saignements ou encore des bourdonnements/sifflements. Mieux vaut souffler, non ?

 

Le tuba

 

Bien utiliser son tuba Tribord, gage de sécurité en snorkeling

 

Votre tuba Tribord se remplit d'eau lorsque vous faites de l’apnée. Soufflez dedans calmement pour le vider une fois à la surface.

Respirez amplement et tranquillement pour faire taire la sensation d’étouffement qui peut s’inviter. Enfin, positionnez votre tuba bien perpendiculairement à votre visage afin de ne pas boire la tasse à la moindre vaguelette !

 

Du bon entretien de votre matériel de snorkeling

 

 

Comme la pratique du snorkeling, l’entretien du trio masque-palmes-tuba est simple, mais indispensable. Il consiste en :

-        un rinçage soigneux ;

-        un trempage de plusieurs minutes pour bien dessaler ;

-        un séchage à l’ombre, dans un endroit frais.

Pour les tubas à soupapes, pensez aussi à vérifier que des grains de sable ou de poussières n’altèrent pas la valve d’étanchéité.

Vous et votre matériel êtes au point ? Cédez à l’appel des fonds marins, en pratiquant averti et serein !

Snorkeleur confirmé, vous envisagez de passer à la plongée bouteille ? Avant de vous lancer, découvrez les conseils Tribord concernant la sécurité en plongée !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE