Les conseils de la SNSM aux plaisanciers

Soyez le premier à commenter

LES SAUVETEURS EN MER, une association loi de 1901

Une mission :
La SNSM est une association loi de 1901, reconnue d’utilité publique par décret du 30 avril 1970 et assurant une mission de service public en France métropolitaine et dans les départements d’Outre-Mer. Elle a pour vocation de secourir bénévolement et gratuitement les vies humaines en danger, en mer et sur les côtes.

Trois activités opérationnelles :

-Le sauvetage au large effectué par les Sauveteurs embarqués bénévoles.
-La formation de Nageurs-Sauveteurs volontaires qui assurent la sécurité des plages sous la responsabilité des maires.
-La prévention en matière de sécurité des pratiquants de la mer.

Les chiffres clés de l’association (chiffres 2009) :

Nombre de stations de sauvetage 225
Nombre de postes de secours sur les plages 237
Nombre de centres de formation et d’intervention 30
Nombre d'interventions 4748
Nombre de personnes secourues 8687
Temps d’appareillage des sauveteurs embarqués Moins de 15 minutes
Disponibilité des sauveteurs embarqués 24h sur 24, 365 jours/an

Les conseils de la SNSM aux plaisanciers   Les conseils de la SNSM aux plaisanciers

LES CONSEILS DE LA SNSM AUX PLAISANCIERS :

Voici les règles de base pour les plaisanciers que les Sauveteurs en Mer vous recommandent de suivre avant de partir en mer : 

Renseignez-vous sur la météo avant de sortir en mer.
Avertissez vos proches de votre destination et de l’heure prévue de votre arrivée. N’oubliez pas de les informer que vous êtes à bon port ou de vos changements de projets.

Votre matériel de sécurité doit être rapidement accessible.
Vérifiez son bon état et apprenez son mode d’emploi. En cas de problème vous gagnerez un temps précieux et augmenterez vos chances de survie.

Portez votre brassière ou un gilet de sauvetage.

Equipez-vous d’une VHF.
C’est le moyen le plus fiable pour prévenir les secours (canal 16). Contrôlez-la avant de prendre la mer. A défaut, composez le 112 sur un téléphone portable - sous réserve qu’il y ait couverture par votre réseau.

Connaissez la consommation de votre moteur et votre rayon d’action compte tenu de vos réserves en carburant.
Ne stockez pas d’essence plus que nécessaire et ventilez systématiquement avant son emploi.
Respectez les limitations de vitesse (ports, zone des 300 m).

Soyez au moins deux à savoir naviguer.
Sinon indiquez à vos passagers comment stopper les moteurs, mouiller l’ancre et appeler les secours sur la VHF.
En cas de problème, ne quittez votre navire qu’en dernier recours. Si vous chavirez, restez accroché à votre bateau en attendant les secours. Une embarcation se repère plus facilement qu’un homme à la mer.

Connaître les règles de barre, les feux, les marques des navires et les bouées de balisage (Même si vous n’êtes pas astreint à la possession du permis mer, la connaissance de ces éléments est vivement conseillé)

En cas d’accident, déclenchez les secours même en cas de doute. La rapidité d’intervention des secours est déterminante.

Source : SNSM.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE