Nos conseils pour réussir son surf trip

Nos conseils pour réussir son surf trip

(14) 2
Commentaires
Alors que l’eau se rafraîchit, votre mine à l’image du temps est grisée, vos souvenirs d’été ne font que remuer le couteau dans la plaie.
Vous vous apprêtez même à sortir de votre penderie : une 4/3, qui a eu le temps de sécher, et votre aigreur dans le même élan.
Pas de panique, tout est normal, vous êtes atteint d’automnite aiguë comme 85% des surfeurs. Il vous faut un "surf trip" à la chaleur du soleil. Si vous faites partie des 15% restant, vous partirez sûrement vers des destinations encore plus fraîches. 

 
Que vous partiez au chaud ou au frais, ces quelques astuces vous concernent. 
 

 

 

La préparation du surf trip

 

Pour assurer la réussite de votre voyage il ne faut pas tout laisser au hasard... même si le hasard a son lot de souvenirs plus ou moins cocasses. Il faut donc au préalable réfléchir aux éléments clés de la réussite d’un "surf trip".

 

Choisir la destination de son "surf trip" 

 

Le premier élément c’est le budget, il déterminera votre panel de possibilités. Partir en boat trip aux maldives ne demandera pas le même budget que rouler en Van jusqu'au Maroc...
Le deuxième, vos goûts : si vous êtes plutôt reef break, point break, beach break, gauches ou droites votre destination ne sera pas forcément la même, à part pour les destinations où tous ces types de spots sont présents.
La saison au cours de laquelle vous partirez sera également déterminante dans le choix de votre point d’atterrissage, il y a une saison favorable à chaque destination. 

 

mexique voyage surf tribord

 

 

Où dormir pendant son voyage de surf 

 

Savoir où on va c’est bien, savoir où on dort c’est n'est pas mal non plus... Renseignez-vous, auprès de votre entourage, vous trouverez sûrement des personnes qui ont voyagé.
Là aussi votre budget devra être pris en compte, mais que vous soyez plutôt « roots » ou plutôt soucieux de votre confort, toute information est bonne à prendre.
Il existe de nombreuses mauvaises surprises... Autant en connaître un maximum à l’avance pour ne pas se faire surprendre. 

 

Les bagages du surfeur 

 

Dans votre valise, prenez un minimum d’affaires, mais privilégiez les plus utiles : votre combinaison ou shorty , votre boardshort et top UV manche longue si vous êtes chanceux, quelques tenues de randonnée ou civiles selon les sorties parallèles que vous avez prévues.
Concrètement en surftrip, si vous partez au chaud, vous n’aurez besoin que d’un short et de 3 ou 4 tee-shirts... Prévoyez tout de même des affaires de toilettes, éventuellement quelques affaires à donner aux villages locaux et préparez bien votre boardbag bien sûr. Important, n’oubliez pas votre trousse de secours !

Un kit de réparation pour votre planche ou simplement de la Solarez seront les bienvenus.

 

Bon à savoir 

Si vous n’arrivez qu’avec un sac à dos (bagage cabine) et votre boardbag, selon la compagnie aérienne avec laquelle vous partez, vous ne paierez pas de supplément en terme de bagages. Si votre niveau ne vous contraint pas à surfer vos planches exclusivement, grâce à la démocratisation du voyage de surf et du développement de l’industrie, vous pouvez réserver, de chez vous, une planche sur place auprès des surfshops.  
 

Très bon à savoir

Avec Air France les housses de surf sont désormais prises en compte comme des bagages normaux.
 

Préparez votre trousse de secours

Dans l’optique de privilégier le préventif au curatif, le port du casque est conseillé, tout comme celui des chaussons de récif et du top néoprène pour éviter toute blessure qui vous empêcherait de surfer pour le reste de votre séjour. Attention à la frustration, l’envie de se mettre à l’eau en short de bain est forte lorsqu’on arrive tout droit d’une région où on surf en 4/3 voire 5/4/3...  Il faut savoir être patient et prendre ses précautions.
 
Selon votre destination, il est important que votre trousse de secours soit complète et bien préparée. Pour cela vous devez emporter avec vous :
20 compresses stériles 7,5 x 7,5 cm,2 bandes extensibles 0,05,2 bandes extensibles 0,07,1 bande extensible 0,10,1 tampon compressif 5 cm,1 tampon compressif 10 cm,1 Sparadrap 5m x 2,5cm,2 serviettes anti-brûlures,2 serviettes Contuchoc,2 serviettes asséchante,3 doses de savon,3 serviettes alcool,2 doses crème hydratante,1 bande de pansement adhésive 1m x 6cm,1 paire de ciseaux,1 pince à échardes,1 couverture de survie,2 paires de gants vinyle,1 écharpe triangulaire,1 livret conseils d'urgence.

Le désinfectant, si vous partez vers une destination accueillant des récifs de coraux, vous évitera en cas de chute de vous désinfecter au citron. Certes, dans les faits ce n'est pas mal, mais en réalité c’est quasiment aussi douloureux qu’inefficace.

 

 

Une fois arrivé à destination 

 

Le respect des locaux 

Eh oui ! Il y a des gens qui vivent là où vous voyagez, vous arrivez en terre inconquise. Les règles sont les mêmes que chez vous mais vous êtes à la place de celui qui n’est pas chez lui. Saluez les autochtones, observez le roulement au pic et attendez votre tour, généralement les locaux sont sympathiques, parlez avec eux demandez leur des conseils et ils vous adopteront.
S’ils partent sur une vague où vous surfez déjà, ne le prenez pas contre vous, dans certains spots, prendre une vague à plusieurs n’est pas bien grave.
Au delà de ça, parlez intéressez-vous, enrichissez-vous de la culture locale, goûtez à la nourriture locale bref... voyagez.

Si vous voulez faire un petit geste et apporter quelques vêtements /stikers ou stylos pour les jeunes.  Ne distribuez pas directement ces affaires aux enfants mais passez plutôt par les écoles ou autres communautés locales (écoles de surf...)

 

thé vert à la menthe

 

Gardez un œil sur les conditions... et vos affaires 

 Surveillez la carte météorologique et la carte des spots, croisez les données et vous serez susceptible de trouver le spot qui marche le mieux... Évitez de laisser vos affaires sur la plage, laissez-les à l’endroit où vous dormez. Quand vous surfez n’emportez que votre planche et votre combinaison avec vous. Ne tentez pas les personnes qui se promènent sur la plage, surtout si vous voyagez dans des pays où le niveau de vie est inférieur à celui où vous vivez.

 

Choisissez votre compagnon de surf trip

 

Le niveau de pratique, sera un élément déterminant au delà des raisons classiques de partir avec une personne.
En effet, partez avec une personne ayant approximativement le même niveau que vous pour ne pas le freiner ou pour ne pas qu’il vous freine. Une différence de niveau pourrait générer des frustrations et, par voie de conséquence, des tensions.
S’il n’est pas surfeur, éviter de partir en boat trip...
Voilà, vous êtes paré pour votre "surf trip". Maintenant vivez-le avec son lot de surprises. Profitez et racontez-nous vos anecdotes ou partagez vos conseils en commentant !
 
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un commentaire
Comments

avisé toutefois je ne peux laisser ce que j'ai apporté aux écoles et surf club locaux si je me déplace.

Aussi je vous j'accepte de donner quelques un de vos invendus abimés avec l'assurance que le don soit effectué.


Nice conseil :-)


99,99 €*
3.50 / 5 4 avis
    59,99 €*
    4.32 / 5 19 avis
      HAUT DE PAGE