Plongée : pourquoi se préparer physiquement en piscine ?

(5) 1
Commentaires

Dès les premiers niveaux de plongée, la préparation physique fait parti du cursus de formation de la FFESSM (Fédération française d'études et de sports sous-marins), du niveau 1 qui apprend à palmer jusqu'au niveau 4 où l'une des épreuves est de parcourir 800m en PMT (palmes, masque, tuba). 
L'hiver et les entraînements des clubs de plongée en piscine sont particulièrement propices à ce type de préparation... 

Tout plongeur doit donc avoir une bonne préparation physique, mais quels en sont les bénéfices ? Et comment réaliser une bonne préparation en fonction de son niveau de plongée ?
 

1- bénéfices d'une bonne préparation physique en plongee

* Réduction de la fatigue au palmage.

* Réduction de la consommation d'air.

* Réduction des risques d'accident en plongée.

En effet, comme dans tout sport, la plongée n'y fait pas exception... Plus vous allez pratiquer (nager) plus votre corps sera préparé à un effort.
Cela aura donc un effet physiologique positif sur le corps, qui permettra de réduire votre consommation d'oxygène (donc potentiellement de plonger plus longtemps), éviter les crampes, et problèmes sanguins.

Lors de plongées parfois « houleuses », il est préférable de savoir réagir à un courant un peu fort (nager à contre courant) pour pouvoir revenir au bateau en toute sécurité...
 

2- la préparation physique en piscine
 

La préparation doit être adaptée (à son niveau de plongée), progressive et variée voir ludique (nous sommes dans un sport loisir, un sport plaisir).
Elle doit comporter un échauffement, un corps de séance, et un retour au calme.
Les entraînements hivernaux des clubs de plongée en piscine sont très propices à ce type de préparation. Cependant, même si vous n'êtes pas membre d'un club, une sortie hebdomadaire à la piscine sera un atout pour garder la forme pendant la coupure hivernale (par ailleurs, n'hésitez pas à parcourir les conseils coaching de Nabaiji, la marque de natation de Decathlon)

 

1* l'échauffement

Pour l’échauffement, il faut privilégier le travail sans palmes, (il est aussi important de travailler parfois sans palmes, en cas de perte ou de casse d'une palme), cela vous permettra de commencer progressivement à « chauffer » votre corps.

 

2* le corps de la scéance

Le corps de séance doit être le plus varié, éviter les distances trop longues dès la première séance, sauf si bien sûr vous avez une distance précise à réaliser pour votre niveau.

Vous pouvez utiliser du matériel (planche, corde, ballon,...), vous pouvez travailler en équipe ( un contre un, ou en s'aidant, en relais,...), vous pouvez utiliser les différentes formes de palmage ( sur le ventre, de sustentation, sur le coté,...), vous pouvez varier la vitesse (rapide, lent ou avec résistance), et utiliser le jeu au maximum.
Tout cela aura pour effet de faire de la distance sans s'en apercevoir et de travailler les différents muscles de votre corps.

Voici quelques exemples d'exercices de "palmage" :

Palmage grenouille : aller-retour en palmage grenouille le plus au profondément possible, sans toucher le fond de la piscine. Palmage en arrière, aller-retour d'une piscine, sans remonter ni couler.

Hélicoptère : faire des rotations sur soi-même, sans utiliser ses bras (sens des aiguilles d'une montre). Après une rotation complète, enchainer avec 2 palmages grenouille et une rotation (sens inverse des aiguilles d'une montre).
Puis faire 2 palmages crawl modifiés, et de nouveau des rotations... jusqu'à 2 traversées.

Torpille : faire des rotations du corps comme si on torpillait, sans utiliser ses bras. Seulement sur de petits mouvements de palmes et du corps, et ce, dans les 2 sens.
Attention : faire des gestes doux et maitrisés sous peine d'avoir le tournis.
 

plongee piscine prepa physique

Quentin, ingénieur de l'équipe Tribord plongée se prépare à "une séance chlorée"...

 

3* le retour au calmE

Trop souvent oublié, il est important pour réduire les courbatures (grâce aux étirements) et pour ralentir le rythme cardiaque.
Cette exercice vous permettra de repartir dans les meilleures conditions chez vous et recommencer une séance au plus vite. 
En résumé, même si la plongée est un sport plaisir, la préparation est importante pour qu'elle le reste.

Alors à vos palmes, prêt partez...

 

LA PLONGÉE SPORTIVE EN PISCINE, VOUS CONNAISSEZ ?

 

La Plongée Sportive en Piscine (PSP ou Sport Diving), est une discipline sportive relativement récente.
Elle est pratiquée exclusivement en piscine (non autorisée en fosse), dans plusieurs pays européens et depuis plusieurs années.

La FFESSM (Fédération française d'études et de sports sous-marins) reconnaît cette activité, indissociable de l’aspect compétitif.
Cette discipline s’adresse d'ailleurs aux hommes, aux femmes et aux jeunes, à partir du niveau 1 FFESSM ou plongeurs CMAS ★ (« plongeur d’or » minimum pour les moins de 14 ans).

Son objectif ? Vous inviter à réaliser des épreuves chronométrées, mêlant aisance aquatique, vitesse, dextérité et déplacements sous-marins avec scaphandre.
 

 

Parmi les différentes épreuves pratiquées au sein de la CMAS, la fédération française reconnaît officiellement 7 de ses 10 épreuves :

- LE 100 METRES IMMERSION : déplacement subaquatique (ou nage en immersion) dans le meilleur temps possible, sur une distance de 100 m ;

- 200 OU 300 METRES DECAPELAGE ;

- EMERSION D'UN OBJET (parachute) : en bassin de 25 m ou de 50 mètres. Déplacement subaquatique sur une distance de 23 m (ou de 47 m dans un bassin de 50 m) ; puis, émersion d'un objet de 6 kg à l'aide d'un parachute, le plus rapidement possible. L’organisateur place, au fond de la piscine et dans autant de couloirs qu’il y a de compétiteurs, l’objet à émerger. Le poids est placé à 23 m du départ (ou 47 m dans un bassin de 50 m).

- OCTOPUS : déplacement subaquatique chronométré en binôme, au cours duquel les plongeurs utilisent une seule bouteille pour des distances de 50 ou 100 mètres.

- COMBINE : parcours avec obstacles et diverses tâches, à exécuter dans l’espace tridimensionnel du milieu subaquatique.

- RELAIS 4 x 50 M ou 100 M IMMERSION : déplacement subaquatique (ou nage en immersion) d’un témoin par 4 plongeurs, dans le meilleur temps possible, sur une distance de 200 m ou 400 m.

- SCAPHANDRE NOCTURNE : épreuve sans la vision pour trouver 3 éléments placés au fond de la piscine, dans un temps maximum de 3 minutes.

Voir le détail des épreuves.

 

benoit plongeur moniteur decathlon

Article co-écrit avec Benoît.
Vendeur plongée chez Decathlon depuis 11 ans au Mans, pratiquant la plongée depuis 22 ans, aussi bien en carrière, qu'en mer, en France ou à l’étranger.
"Je suis plongeur niveau 5, encadrant niveau 2 et également éducateur sportif métiers de la forme depuis 15 ans."

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Comments

Ça donne envie d'aller dans les clubs loin de la mer !


Blog
signe-ok-plongee

En 2017, nous souhaitons continuer à vous accompagner dans votre pratique de la plongée sous-marine avec notre newsletter bimestrielle.
Afin de coller au plus proche de vos attentes et de votre passion, voici un questionnaire pour mieux vous connaitre...

(2) 1
HAUT DE PAGE