Facebook icon
Share on Google+
Twitter icon
Pinterest icon

A la une

  • Blog
    grande marée jumeaux

    Ce week-end avait lieu la marée du siècle. Phénomène qui en réalité se produit tous les 18 ans, ce qui est néanmoins très rare, et qui par petite houle est bien plus impressionnant à marée basse qu'à marée haute comme ce fut le cas ce week-end.
    Attention qui dit grand coefficient de marée ne dit pas forcément grosse houle, ce sont deux éléments complètement dissociables.
    Quoiqu'il en soit, à cette occasion nous avons pu découvrir un nouveau visage de nos spot situés sur la côte basque, à proximité de notre centre mondial de conception basé à Hendaye.
    Entre promenades où l'eau nous empêche habituellement de marcher et apparition d'épaves dont on connaissait l'existence mais que l'on avait jamais vu. Nos terrains de jeu nous ont révélé des facettes inconnues ou oubliées.
    Si vous avez manqué ce phénomène, nous vous proposons quelques photographies marée haute/marée basse de quelques spots de la côte basque.

    (3)
  • Conseils
    bottes voile

    Tout pratiquant de voile connait la désagréable sensation d’avoir les pieds mouillés à l’intérieur de ses chaussures ou bottes. Au delà d’une sensation désagréable ce phénomène présente également une gêne par rapport à l’équilibre. En effet, les pieds humides ont tendance à glisser à l’intérieur de la chaussure ou de la botte. Nous vous partageons quelques conseils pour garder les pieds au sec lorsque vous naviguez.

    (1)
  • Blog

    La qualité d’une veste de quart est un élément important pour la navigation. Elle doit être confortable tout en protégeant bien de la pluie, du vent et du froid et doit favoriser la sécurité. Le mythique ciré jaune, efficace mais lourd, laisse peu à peu sa place à des vestes de plus en plus étudiées tant sur l’ergonomie que sur la sécurité, tant sur l’imperméabilité que sur la respirabilité.

  • Conseils
    choix salopette voile

    Le choix de sa veste et salopette de voile ou de quart est important pour rester au sec, se protéger contre le vent et le froid, disposer d’une bonne capacité de mouvement et également assurer sa sécurité. Concrètement ce choix dépendra de deux différents critères : Les critères objectifs et le type de navigation qui est propre à chacun.

    (1)
  • Blog

    Le froid s’immisce dans le corps par les extrémités, cette vérité générale n’a jamais été aussi à propos dans un sport tel que le kayak de mer en hiver. Il est donc important de bien les isoler.
    Il existe des protections efficaces comme les capuches, bonnets et autre cagoules pour la tête et les bottillons pour les pieds. Mais en ce qui concerne les mains, le problème persiste : manque d’efficacité pour les uns ou perte de sensations pour les autres, il ne semble pas encore exister de protection parfaitement adaptée.

    (5) 23
HAUT DE PAGE